Moto : le brassard officiellement remisé au placard

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Moto : le brassard officiellement remisé au placard

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Moto : le brassard officiellement remisé au placard

|
Consultations : 1724
Commentaires : 0
Le brassard rétro-réfléchissant officiellement enterré

Le brassard rétro-réfléchissant, c’est fini. Officiellement. Voilà confirmée la suspension annoncée après l’élection du François Hollande à la présidence de la République. Manuel Valls avait alors mis fin à l’obligation du port d’un dispositif rétro-réfléchissant pour tout conducteur de deux-roues motorisés de plus de 125 cm3. Explications.

Le décret du brassard abrogé

C’était il y a un peu plus d’un an. Le 3 janvier 2012, Jean-Luc Névache, ancien délégué interministériel à la sécurité routière, obligeait par voie de décret tout conducteur d’une cylindrée supérieure à 125 cm3 à arborer un dispositif rétro-réfléchissant. Après tergiversations, il fut décidé que les motards devraient porter un brassard rétro-réfléchissant.

Mais, c’était avant que François Hollande ne devienne président de la République. Car, son ministre de l’Intérieur, Manuel Valls a décidé le 27 novembre 2012 de suspendre cette décision à l’occasion du Comité interministériel à la Sécurité routière. Une suspension qui revêt désormais un caractère très officiel suite à parution au JO de l’arrêté du 18 décembre 2012 qui abroge le texte pris le 3 janvier 2012.

En finir avec la surmortalité des motards

Au-delà de la confirmation attendue de cette suspension, que réserve le ministre de l’Intérieur aux motards ? Si le brassard rétro-réfléchissant n’est désormais plus qu’un mauvais souvenir, d’autres mesures seront à n’en pas douter prises qui concerneront les motards.

Pourquoi ? En fin d’année dernière, Manuel Valls n’avait pas manqué d’évoquer sa préoccupation concernant la surmortalité de cette catégorie particulière d’usagers du réseau routier : « Les conducteurs de deux-roues motorisés et spécialement les motocyclistes feront l’objet de toutes les attentions car ils utilisent un mode de déplacement qui les rend particulièrement vulnérables : les motocyclistes représentent, en 2011, 23 % des usagers de véhicules à moteur tués sur la route ».

A suivre donc.

 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS