• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Moto : récapitulatif des nouvelles règles

Publié par le , Mis à jour le 09/06/2016 à 18:02

Difficile de s’y retrouver entre toutes les nouvelles règles moto

L’année 2016 semble être celle des deux-roues. Enfin pardon, celle contre les deux-roues. De nombreuses règles vont intervenir et quasiment aucune ne fera plaisir aux conducteurs. Entre parking payant, permis A2 ou encore contrôle technique, il y en a pour tous les goûts. Petit tour d’horizon des nouvelles règlementations du gouvernement.

Le permis A2 d’abord pour faire ses armes

Le plus gros morceau est véritablement celui du permis moto. Il ne sera plus possible dorénavant de passer le permis A directement dès 24 ans pour conduire une grosse cylindrée plus coûteuse en assurance. Il faudra passer par la case A2 au préalable et cela pendant deux ans peu importe l’âge du conducteur. De quoi donc diminuer l’assurance moto jeune conducteur. A la suite de ces deux ans, le motard devra passer une nouvelle formation de sept heures. Pour information, le permis A2 limite à 47,5 chevaux sa monture. L’entrée en vigueur est immédiate car dès le 1er juin 2016.

Le contrôle technique moto comme les voitures ?

Déjà débattu, le contrôle technique pour les motos n’est toujours pas entériné. Dans l’optique de réduire le nombre de blessés et de morts sur deux-roues, le contrôle technique, déjà obligatoire pour les voitures, pourrait également s’appliquer à l’avenir aux motos. Il interviendrait également lors de la vente d’un deux-roues sur le marché de l'occasion.

Moto à Paris : interdiction des vieux deux-roues et stationnement payant

Les conducteurs de deux-roues parisiens sont particulièrement touchés par les mesures. La première est l’interdiction dès le 1er juin 2016 de circuler dans Paris avec des deux-roues motorisés sortis avant le 1er juin 1999. Cette directive s’applique uniquement du lundi au vendredi et plus précisément de 8h à 20h. Pour que les forces de l’ordre puissent faire le tri est appliquer leurs contraventions, ils se fieront au départ à la carte grise. Dès janvier 2017, un système de vignettes permettra de leur faciliter la tâche avec des codes couleurs spécifiques. Quant à l’amende, comptez 35 euros à partir d’octobre puis 68 euros en janvier 2017.

La circulation inter-files devient également officiellement en phase d’expérimentation. Voilà peut-être l’une des seules nouvelles qui n’est pas mauvaise. Déjà tolérée, cette pratique passe une nouvelle étape et permet au gouvernement de souffler (pendant quatre ans tout de même) avant de prendre réellement une décision. Ces tests sont en cours depuis février surtout à Paris mais également dans d’autres départements français. Dans les faits, il est possible de passer entre les voitures sur les grands axes de deux fois deux voies minimum séparées par un terre-plein central et uniquement entre les deux files les plus à gauche sans excéder les 50 km/h.

Enfin, le stationnement à Paris est également toujours en discussion. Jamais encore appliqué il pourrait l’être à l’avenir. Le but à cela serait d’inciter l’utilisation des motos électriques selon l’adjoint au maire de Paris. Les divergences d'opinion de ce dernier perdurent néanmoins avec Anne Hidalgo. Ajoutons enfin l’obligation d’avoir un gilet jaune dans les rangements du deux-roues et l’utilisation de gants et vous obtenez là la parfaite panoplie du ras-le-bol des utilisateurs.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES