Assurance moto

NVEI : à Paris, Uber propose ses vélos et trottinettes électriques Jump

Publié par le , Mis à jour le 11/04/2019 à 11:26

NVEI : les vélos et trottinettes électriques Jump sont disponibles à Paris

Vous connaissez Uber ? La plateforme VTC bien connue se diversifie et permet dès aujourd’hui d’utiliser dans la capitale des vélos à assistance électrique (VAE) ainsi que des trottinettes électriques Jump en libre-service. Au total, ce sont 1 000 engins au nom de sa filiale qui sont désormais utilisables à Paris. Avis aux amateurs !

Un euro puis 15 centimes par minute

Déjà présentes dans onze villes des Etats-Unis ainsi qu’à Madrid, en Espagne, les trottinettes électriques et les vélos électriques de Jump sont disponibles depuis aujourd’hui à Paris. D’ailleurs, la capitale française est la première ville du Vieux continent où ces deux engins désormais emblématiques de la mobilité urbaine sont accessibles à qui le souhaite.

Pour être exact, Uber propose une flotte de 1 000 véhicules - 500 vélos et 500 trottinettes - disponibles à tout moment dans la capitale, leur nombre devant augmenter de manière progressive sans que l’on en sache plus pour l’instant sur un éventuel calendrier.

Côté prix, il est le même pour les vélos et les trottinettes, à savoir :

  • Des frais de base à un euro (offerts pendant les trois premières semaines),
  • 15 centimes d’euros par minute.

Autrement dit, Uber applique tout simplement les mêmes tarifs que ses concurrents, qu’il s’agisse de Lime, Bird, Dott ou encore Ufo. A noter que les deux-roues électriques ne dépassent pas 25 km/h et les trottinettes 20 km/h.

Vélos et trottinettes apparaissent sur l’appli Uber

En pratique, il n’est pas nécessaire de télécharger une nouvelle application mobile pour utiliser ces nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI). En effet, trottinettes et VAE sont d’ores et déjà visibles sur l’application Uber et côtoient son offre VTC.

De manière assez insolite, Uber a pris part en 2018 à la dernière levée de fonds de Lime, acteur majeur de la trottinette électrique en free floating, estimée à 335 millions de dollars (près de 300 millions d’euros). Toutefois, si Uber fait figure à la fois d’actionnaire et de concurrent de Lime, on signalera qu’aux Etats-Unis, l’entreprise a conclu un partenariat avec la start-up spécialiste des trottinettes électriques pour que ces dernières apparaissent sur son application mobile.

Au cours des prochains mois, on devrait voir rouler des véhicules Jump en banlieue et dans d’autres villes françaises à la faveur d’échanges avec les autorités locales compétentes.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES