Assurance moto

Où peut-on garer son vélo en copropriété ?

Publié par le , Mis à jour le 06/07/2021 à 17:28

Dans une copropriété, garer son vélo peut d'une part s'avérer complexe, d'autre part créer des tensions entre les résidents. En effet, il n'est pas possible de les laisser entreposer dans les parties communes et il n'y a pas toujours de local vélo dédié. Alors, quelle est la meilleure solution pour stationner sa bicyclette au sein de sa copropriété ?

Copropriété : est-il possible de garer son vélo dans les parties communes ?

Le vélo est à la mode et dans les grandes villes, les adeptes de ce mode de transport écologique et à prix réduit sont de plus en plus nombreux. Mais lorsqu'on habite en copropriété, il n'est pas toujours facile de trouver un endroit adéquat pour stationner la petite reine. On se pose généralement la question de le laisser dans les parties communes s'il n'y a pas de local vélo dédié. Mais est-ce bien autorisé ?

La réponse est non : il est interdit de laisser son vélo stationné dans les parties communes, qui doivent bénéficier également à tous les résidents, propriétaires ou locataires. Il n'est donc pas possible de s'approprier un endroit des parties communes, que ce soit pour son vélo, des meubles, une poussette ou quoi que ce soit d'autre. D'autant plus que les syndics de copropriété sont généralement réactifs quant à l'occupation des parties communes et n'hésitent pas à intervenir si besoin.

Garer son vélo chez soi, une bonne idée ?

On peut également penser à laisser son vélo chez soi. Mais cette solution n'est pas toujours adaptée : elle peut tout d'abord être encombrante, surtout si vous habitez un étage dans un immeuble sans ascenseur. Qui plus est, il y a des risques de salir et égratigner les murs et plafonds des parties communes en transportant votre vélo. Enfin, de très nombreux règlements de copropriété interdisent de stationner les vélos sur les balcons pour des raisons esthétiques. Si c'est le cas, il faudra donc le garder à l'intérieur de votre appartement, ce qui prend de la place !

Une copropriété doit-elle obligatoirement posséder un local vélo ?

Cela dépend de la copropriété. Depuis 2012, la loi contraint les immeubles neufs à posséder un local vélo, qui reste la meilleure solution pour garer son vélo ; pas de problème dans cette situation, donc. En revanche, pour les immeubles datant d'avant 2012 et n'ayant pas de local vélo, les choses diffèrent. Si la copropriété possède un parking sécurisé, le syndic doit obligatoirement proposer la création d'un local vélo à l'occasion de l'assemblée générale. Pour que la décision d'installer un local vélo soit adoptée, il faut que la majorité des propriétaires l'acceptent. Mais cela implique souvent de sacrifier une place de parking et parfois de la racheter à un propriétaire. Les places de parking sont chères et prisées dans les grandes métropoles et cela risque donc de coûter cher à la copropriété : de nombreuses entraves peuvent donc s'opposer au projet.

Toutefois, depuis 2019, la loi permet aux copropriétaires qui le désirent d'installer un local vélo par leurs propres moyens. Il faut tout d'abord trouver l'emplacement, puis obtenir un accord de principe des autres copropriétaires via un vote à majorité simple en assemblée générale. Si le projet est validé, seuls les copropriétaires l'ayant financé et leurs éventuels locataires pourront l'utiliser.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES