Permis moto : report du bridage pour les jeunes conducteurs

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Permis moto : report du bridage pour les jeunes conducteurs

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Permis moto : report du bridage pour les jeunes conducteurs

|
Consultations : 1726
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

Les motards ont quelques sueurs froides avec les mesures de sécurité routière. Mais les écoles de conduites sont parvenues à faire reculer l’un des points litigieux : le bridage des deux-roues pour les jeunes conducteurs. Explications.

Permis A et A2 : vers un bridage des motos

L’une des mesures prises suite au comité interministériel de sécurité routière (CISR) consistait à imposer le bridage à 47,5 chevaux au permis A et A2, pour les novices (quel que soit l’âge). En plus, le gouvernement souhaitait imposer une formation de 7 heures sans examen, deux ans après avoir obtenu le permis moto, avant de pouvoir conduire une moto de plus de 47,5 chevaux.

Mais les écoles de conduite ont réussi à reporter la mise en place de la mesure. Pour ces dernières, cette mesure est un véritable frein au marché de la moto. Dans ces conditions, les « jeunes conducteurs » quarantenaires ou cinquantenaires ne pourraient pas accéder à des modèles plus puissants que 47,5 cv. Ainsi les motos telles que  BMW R1200GS, Ducati Multistrada, KTM 1290 Adventure, Harley-Davidson 1200 Sportster, plus accessible à cette tranche d’âge ne pourraient pas être achetées.

Action de l’univers moto

Report du bridage moto pour les jeunes conducteurs Les principaux acteurs de la moto ont alors rédigé une lettre au ministre de l’Intérieur, que le site Moto Magazine a publié. Les professionnels du secteur insistent sur le danger économique qui pèse sur la filière des deux-roues motorisés, déjà particulièrement affaibli par la crise.

Dans leur lettre, les professionnels du secteur demandent un report de 2 ans afin de laisser les constructeurs se préparer.

Face à cette mesure, les motos-écoles craignent une baisse des inscriptions au permis moto, l’obligation d’investir dans les motos de moins de 47,5 Cv. Des inquiétudes entendues par le gouvernement qui n’a finalement pas encore publié le décret. 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS