• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Peugeot ne veut plus produire de scooters

Publié par le

Tristes nouvelles pour Peugeot Scooters qui connait des difficultés depuis l’an 2000 et envisagerait de céder sa filiale au groupe indien Mahindra & Mahindra. Ce dernier, bénéficiant d’une présence dans plusieurs domaines tels que l’aviation et l’automobile, a conquis le marché des deux-roues depuis six ans, en 2008.

Peugeot Scooters en difficulté

Le groupe Peugeot Scooters fait face à d’énormes difficultés depuis l’an 2000. En 2004, il comptait 1 500 employés qui ne sont plus que 800 aujourd’hui, dont 500 en France, pour la fabrication de scooters.  

Malgré des chiffres positifs en 2013, notamment avec la vente de 79 000 scooters, soit une hausse de 8 %, et un chiffre d’affaires au-delà des 100 millions d’euros, le bilan des dix dernières années semble assez négatif. Ainsi, les difficultés rencontrées par le groupe sont apparues vers le milieu des années 2 000 avec l’importation massive de produits chinois en Europe.

Thierry Sanseigne, directeur commerce international de Peugeot Scooters, a expliqué au magazine Scooter Actu que ces importations avaient fait baisser le prix moyen des scooters et obligé Peugeot Scooter à rechercher des débouchés ailleurs.

Mahindra vise l’international

Du fait de ces difficultés, Peugeot Scooters recherche un partenariat qui pourrait être scellé avec le groupe Mahindra. L’Inde représente un marché à fort potentiel, les deux-roues étant davantage présents là-bas que les voitures. De plus, le marché indien a connu une progression de 23 % en 2013 alors que depuis 2007 les marchés du Vieux continent ont subi une lourde baisse de 45 %.

Mahindra voit dans l’association avec Peugeot Scooters un bon moyen de conquérir le marché des deux-roues aux niveaux local et international.

A noter, cependant, que Mahindra n’a investi le marché des deux-roues qu’en 2008, année durant laquelle il a racheté Kinetic Motors, constructeur indien. Vers la fin de 2014, le groupe sortira son scooter électrique de marque GenZe dans l’Etat de Californie.

Comme il s’agit d’un véhicule terrestre à moteur (VTM), votre deux-roues doit être assuré. A défaut de souscrire une assurance moto, vous vous exposez à de lourdes sanctions et, en cas de sinistre, vous risquez de devoir assumer seul ses différentes conséquences.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES