Assurance moto

Plus de trottinettes électriques stationnées sur les trottoirs de Paris

Publié par le

Paris durcit le ton sur le stationnement des trottinettes électriques

A Paris, les trottinettes électriques en libre-service n’auront plus le droit de stationner sur les trottoirs. Elles devront dorénavant être garées sur les places de stationnement sur la chaussée, au même que les motos.

 Les trottinettes interdites de circuler et stationner sur les trottoirs de Paris

La trottinette électrique toujours plus encadrée. A Paris, face à l’essor spectaculaire des trottinettes électriques, la mairie a décidé d’agir. Après avoir interdit leur circulation sur les trottoirs, la municipalité a décidé de s’attaquer à leur stationnement. Désormais ces NVEI en libre-service n’auront plus le droit de stationner sur les trottoirs. Leur stationnement « est interdit et considéré comme gênant » sur tous les trottoirs mais aussi sur les aires piétonnes et la chaussée de toutes les rues de la capitale. La mesure, qui fait l’objet d’un arrêté publié mardi 30 juillet au Bulletin officiel de la ville de Paris, stipule en outre qu’elle sera appliquée « à l'exception des emplacements matérialisés dédiés au stationnement payant et au stationnement des deux-roues motorisés ».

Anne Hidalgo souhaite mieux encadrer l’usage des trottinettes électriques

Pour « en finir avec l’anarchie » et calmer la colère croissante des Parisiens, Anne Hidalgo, la maire de Paris, avait annoncé le 6 juin dernier une série de mesures destinées à encadrer les trottinettes. Parmi elles figurait l’interdiction du stationnement sur les trottoirs. Le stationnement des trottinettes « est de nature à entraver de manière significative le cheminement des piétons, occasionnant des risques de chute, notamment pour les personnes en situation de handicap visuel », précise le texte.

Cette mesure pourrait être suivie d’une nouvelle interdisant cette fois ces engins dans les parcs et jardins de la capitale. Anne Hidalgo souhaite également que les opérateurs brident la vitesse à 20 km/h dans toute la capitale, voire 8 km/h sur les zones piétonnes.

Au niveau national, la ministre des transports Elisabeth Borne a promis un décret interdisant la circulation des trottinettes sur les trottoirs. Une mesure déjà effective à Paris et qui pourrait également l’être bientôt à Marseille où la municipalité souhaite prendre de l’avance afin de réduire les accidents.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES