Pourquoi un assureur peut ne pas assurer un scooter 50 cc ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Pourquoi un assureur peut ne pas assurer un scooter 50 cc ?

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Pourquoi un assureur peut ne pas assurer un scooter 50 cc ?

|
Consultations : 4167
Commentaires : 0
14 ans est l'âge minimum requis pour conduire un scooter 50 cc

Si l’assurance scooter 50 cc est obligatoire, les assureurs imposent diverses conditions avant la souscription de celle-ci. Le souscripteur doit notamment respecter les règles de conduite d’un scooter et avoir un engin répondant aux caractéristiques techniques prévues sur la carte grise du véhicule.

Les conditions de conduite d’un scooter 50 cc

A partir de 14 ans, une personne peut conduire et assurer un scooter 50 cc en toute légalité, à condition de détenir un permis ou un brevet adéquat.

Concernant les règles de conduite, le Code de la route précise que la vitesse maximale autorisée est de 45 km/h pour un scooter 50 cc. Si cette limite n’est pas respectée, l’assurance scooter peut alors annuler le contrat ou réduire le montant de la couverture en cas d’accident. La prise de précaution de sécurité est, bien évidemment, obligatoire. Le pilote ainsi que ses passagers doivent notamment porter des casques homologués, même si le trajet à effectuer est rapide.

En cas de modifications techniques de l’engin

Bon nombre de pilotes apprécient la personnalisation de leur scooter, que ce soit sur le plan technique ou esthétique. Les changements apportés au véhicule doivent cependant être rapportés  à l’assureur, en fonction desquels la compagnie peut apporter des modifications au contrat.

Un défaut de notification peut entraîner une non-prise en charge ou une réduction des remboursements en cas d’incident.

Il faut aussi savoir que les scooters débridés, qui se dotent d’une puissance supérieure à la normale, peuvent ne pas être pris en charge par l’assurance scooter. Dans ce cas, la compagnie est alors en droit de refuser la couverture des dégâts en cas de sinistre, que ceux-ci soient corporels ou matériels.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS