Assurance moto

Près de 2 Français sur 5 utilisent le vélo au quotidien

Publié par le , Mis à jour le 20/09/2019 à 15:07

Près de de 2 Français sur 5 utilisent le vélo quotidiennement

Les vélos ne sont plus l’apanage de certains « écolos ». Selon une étude de l’Union sports et cycles révélée par Le Parisien, un Français sur cinq vivant dans une grande ville l’utilise pour son trajet domicile-travail. Si la bicyclette est revenue à la mode en ville, elle est plus généralement revenue dans la vie des Français. Près de deux d’entre eux utilisent le vélo quotidiennement.

Bon pour la santé et pour le porte-monnaie

« On était tous amoureux d'elle, On se sentait pousser des ailes, A bicyclette, … » Les paroles d’Yves Montand résonnent tout particulièrement à la lecture de la nouvelle étude de l’Union sports et cycles. Révélée par Le Parisien, cette dernière nous apprend, qu’un Français sur cinq vivant dans une grande ville (plus de 100 000 habitants) pédale pour son trajet domicile-travail. Des cyclistes du quotidien qui se sont même trouvés un surnom, les « vélotafeurs ».

La bicyclette n’est toutefois pas réservée qu’aux citadins. Plus largement, ce sont l’ensemble des Français qui se sont remis à pédaler. C’est ainsi que près de 2 Français sur 5 utilisent le vélo dans leur quotidien.

« Notre étude met en évidence que la première raison pour remonter sur selle est un argument santé », explique au Parisien Virgile Caillet, délégué général de l’Union Sport et cycles. Un argument mis en avant par six Français sur dix. Les adeptes de l’activité physique régulière ne sont néanmoins pas seules. L’enquête révèle un autre profil de cyclistes, ceux souhaitant réduire leur temps de trajet par rapport à l’automobile ou aux transports en commun. Parmi les citadins, 42 % avancent d’ailleurs cet argument.

47,3 millions d’euros pour 152 projets

Les résultats de l’étude interviennent quelques jours après que la ministre de la Transition écologique ait dévoilé la liste des 152 projets retenus dans le cadre de l'appel à projets « Fonds mobilités actives - Continuités cyclables », lancé par l'Etat en décembre 2018. « Le résultat de cet appel à projets confirme l'engagement fort des territoires dans la mise en place d'infrastructures pour le vélo », s’était félicitée la ministre Elisabeth Borne avant d’annoncer avoir distribué une enveloppe de 47,3 millions d’euros pour ces 152 projets.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES