Sécurité routière : l'accent mis sur l'éclairage des deux-roues

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Sécurité routière : l'accent mis sur l'éclairage des deux-roues

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Sécurité routière : l'accent mis sur l'éclairage des deux-roues

|
Consultations : 1713
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

Dans l’ouest de la France, la Sécurité routière a décidé de mettre l’accent sur les deux-roues et leur éclairage durant la nuit. Une semaine entière a donc été consacrée au contrôle préventif pour recenser les infractions en matière d’éclairage. Coup de projecteur.

De mauvaises habitudes

Des contrôles préventifs ont été effectués par le commissariat des Sables durant une semaine entière. Ils concernaient au premier chef les deux-roues qui, d’après les policiers des Sables, ont pour habitude de déroger au Code de la route.

Ainsi, les policiers rapportent qu’un bon nombre d’entre eux roulent sans éclairage et deviennent ainsi des « proies faciles » pour les accidents de nuit.

Tous les ans, lorsqu’il faut passer à l’heure d’hiver, on observe une hausse de la mortalité routière ainsi que du nombre d’accidents. Parmi les victimes, on trouve surtout de jeunes collégiens et lycées.

11 euros d’amende

La mobilisation du commissariat des Sables a continué. Ainsi, les cyclistes dont les véhicules présentent un éclairage défectueux écoperont d’une amende de 11 euros.

Sécurité routière : gare à l'éclairage de votre deux-rouesPour les motos et scooters, la loi sur l’éclairage des deux-roues motorisés date de 2007 avec le décret n°2007-271 du 27 février 2007 publié au Journal officiel le 1er mars 2007.

En pratique, les deux-roues circulant sur les routes françaises doivent allumer des feux de croisement, les infractions à cette loi étant passibles de sanctions. Une amende de 35 euros a été mise en place pour ceux qui ne tiennent pas compte de cette loi.

Au-delà de l’éclairage, le scootériste et le motard doivent souscrire une assurance moto. En effet, il s’agit d’une autre obligation légale qu’il vaut mieux respecter. A défaut, les sanctions sont très lourdes.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS