Assurance moto

Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau permis moto 2020

Publié par le , Mis à jour le 27/02/2020 à 11:01

Un nouveau permis moto en 2020

Si jusqu’à maintenant le code de la route que l’on passait pour le permis auto était le même pour le permis moto, les choses vont changer à partir du 1er mars 2020. Un permis moto à passer, l’épreuve du plateau modifiée, Assurland fait le point sur ces nouveautés.

Code de la route : quelles spécificités pour le permis moto ?

Le code de la route moto, appelé “examen théorique motocycliste” (ETM), remplacera les 12 fiches qu’il fallait apprendre par cœur jusqu’à aujourd'hui. De plus, cet examen sera obligatoire pour pouvoir espérer obtenir le précieux sésame vous permettant d'obtenir votre permis moto. Et ce, même si vous avez récemment passé votre permis auto. En effet, jusqu’à présent, si vous passiez votre permis deux-roues dans les 5 années suivant l’obtention du permis B, vous n’aviez pas besoin de repasser le code. Il suffisait simplement d’effectuer les heures de conduite et de passer l'examen pratique. Mais à partir du 1er mars 2020, ça ne sera plus possible, le nouveau permis moto change.

Comment est-ce que cela va se passer ? Désormais, il faudra répondre à un total de 40 questions posées sur 9 thèmes différents. Sur l’ensemble des questions, il faudra répondre juste à 35 d’entre elles afin que l’ETM soit validé. Après cela, vous aurez 5 ans pour passer l’examen de conduite et obtenir le permis de conduire moto. Pour plus de détails, les 9 thèmes questionnés concernent :

  1. Les dispositions légales en matière de sécurité routière ;
  2. le conducteur ;
  3. la route ;
  4. les autres usagers de la route ;
  5. la réglementation générale et diverse ;
  6. comment porter secours ;
  7. les éléments mécaniques et autres liés à la sécurité ;
  8. les éléments de sécurité des véhicules, l’équipement du motard ;
  9. et enfin, les règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement.

Tout comme pour permis auto, le code de la route pour les deux-roues se passera dans un centre d’examen agréé (La Poste, Bureau Veritas ou Dekra par exemple) et coûtera 30 € aux candidats.

Permis moto : des changements pour les épreuves pratiques

La première épreuve pratique, appelée “épreuve hors circulation” ou “le plateau”, va connaître quelques modifications également. Les 5 parties qui composaient l’épreuve restent, quant à elles, inchangées. Il faudra donc toujours :

  1. déplacer la moto sans que le moteur ne soit allumé ;
  2. effectuer un parcours à vitesse réduite sans passager ;
  3. effectuer des freinages ;
  4. effectuer un parcours lent avec un passager ;
  5. et éviter des obstacles.

Alors qu’est-ce qui change ? Jusqu’à maintenant, ces différentes parties étaient réalisées en deux examens distinctes. Désormais, elles s'enchaînent et le candidat aura 10 à 15 minutes pour les effectuer. Ce qui change également, c’est qu’il sera désormais possible de poser 3 fois le pied par terre (contre deux auparavant) sans être pénalisé. Toute chute est éliminatoire, mais chaque candidat aura droit à 2 essais en cas de faute sur le premier.

Pour la seconde épreuve pratique, l'épreuve en circulation, elle voit son temps augmenter d’un quart d’heure, passant ainsi de 30 à 45 minutes. Elle commencera par des vérifications techniques, qui étaient auparavant effectuées lors de l’épreuve hors circulation. De plus, un nouveau point sera évalué : la trajectoire de sécurité. Cela correspond au fait de savoir opter pour le meilleur positionnement sur la route et dans les virages afin d'éviter au maximum les accidents. Et le dernier changement est que, si jusqu’à présent 17 points permettaient de valider l’épreuve, il faudra obtenir un total de 21 points sur 27 pour obtenir son permis de conduire moto.

Et n’oubliez surtout pas, si vous venez à passer l’examen et à acheter une cylindrée, l’assurance moto est obligatoire pour les deux-roues !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES