• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Triumph Bonneville Bobber : pour les durs à cuire

Publié par le

Triumph lance son Bonneville Bobber

Triumph lance une nouvelle déclinaison de sa Bonneville. Le Bobber n’est pas la plus sage de toutes et elle apporte dans la gamme une touche de virilité et de rébellion bienvenue. Son style s’inspire des bobbers des années 40 et c’est une réponse à la Forty-Eight d’Harley-Davidson.

Moto : un style sorti des années 40

La marque Triumph retournerait-elle sa chemise en présentant le Bonneville Bobber ? Il faut dire qu’avec son style US, le Bobber n’est plus vraiment dans l’esprit des classiques Bonneville britanniques. Ce style est né dans les années 40 outre-Atlantique destiné à dépouiller les motos pour les rendre plus légères et performantes. À l’époque elles servaient même à faire des courses.

Les caractéristiques de ce Bobber tiennent sur sa selle une place en position basse (ici flottante) et son guidon plat. Sur la Triumph on a aussi l'impression qu’il n'y a pas de suspension arrière. Pourtant cette dernière se cache horizontalement sous la selle. À noter également que le garde-boue arrière est fixe à la roue et les rétroviseurs placés en bout de guidon.

Une Triumph Bonneville à modifier

Pour animer la bête, Triumph ajoute le gros bloc bicylindre des Bonneville T120 de 1 200 cm3. Modifié pour l’occasion il est plus coupleux. Triumph proposera un large catalogue de 150 accessoires pour personnaliser son Bobber comprenant aussi des vêtements au nom du modèle.

Vous aurez de quoi transformer cette moto en véritable chopper avec notamment un guidon haut. Proposé à la vente en février 2017, son prix oscillerait autour des 13 000 euros.

Crédit image : Triumph

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES