Assurance moto

Trottinettes électriques : vers une nouvelle réglementation plus stricte

Publié par le , Mis à jour le 06/05/2019 à 16:32

Le ministère des transports durcit le ton avec les EDPM

Ils ont envahi notre quotidien…Les nouveaux engins de déplacements motorisés (EDPM) vont être soumis à un nouveau règlement plus strict dès septembre prochain. Interdiction de circuler sur le trottoir, port du casque obligatoire pour les moins de 12 ans, port d’un vêtement rétro-réfléchissant…On fait le point.

La circulation sur le trottoir interdite

Préparez-vous aux nouvelles règles de circulation ! Le gouvernement est bien décidé à réglementer plus durement les nouveaux engins de déplacements personnels motorisés (EDPM) qui ont envahi notre vie quotidienne. Les adeptes des trottinettes électriques, monoroues ou encore hoverboards vont devoir se soumettre d’ici à la rentrée 2019 à de nouvelles règles beaucoup plus contraignantes.

Si les utilisateurs de rollers, skateboards ou encore trottinettes sont assimilés à des piétons par le code de la route, les personnes qui utilisent des EDPM sont « hors-catégorie ». Aujourd’hui, leur circulation n’est ni règlementée ni autorisée dans l’espace public.

Première mesure emblématique : l’interdiction des EDPM sur le trottoir sauf décision contraire du maire sous peine d’une amende de 135 euros. En agglomération, ils devront circuler sur les pistes et les bandes cyclables. Si les infrastructures sont inexistantes, l’utilisateur sera invité à rouler sur les routes dont la vitesse maximale est inférieure ou égale à 50km/h. Pas de tolérance hors agglomération. Cette fois encore, il faudra circuler sur les pistes cyclables ou sur les voies vertes.

Concernant le stationnement, sachez qu’il sera possible de garer son engin sur le trottoir. A la seule condition que cela ne gêne pas la circulation des piétons.

Seconde mesure phare : la vitesse. Dès septembre, il ne sera plus question d’appuyer sur le champignon. L’engin ne devra pas dépasser 25km/h sous peine d’une amende de 1500 euros.

Port du casque obligatoire pour les moins de 12 ans

Le ministère des transports rappelle également que les utilisateurs de moins de 12 ans devront obligatoirement porter un casque. Par ailleurs, les enfants de moins de 8 ans ont interdiction de conduire un EDPM.

Concernant la visibilité, il est demandé à l’utilisateur de porter « un vêtement ou un équipement rétro-réfléchissant ». L’usager aura désormais l’interdiction de porter  un écouteur ou un casque.  

L’engin devra aussi être équipé « de feux avant et arrière, de dispositif rétro-réfléchissant, de frein et d’un avertisseur sonore ».

Si les règles de circulation ne sont pas respectées, l’utilisateur pourra être verbalisé à hauteur de 35 euros.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES