Assurance moto

Vélo électrique : Jump, le vélo de Uber bientôt à Paris

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2018 à 11:31

Jump bikes arrive à Paris début 2019

Le vélo électrique de Uber va bientôt arriver à Paris. Le géant VTC a présenté ce nouveau service qui va venir concurrencer directement Vélib’. Pour le moment, les tarifs n'ont pas encore été dévoilés au grand public.

Les vélos JUMP bientôt disponibles à Paris

Le vélo électrique de Uber va bientôt s’installer à Paris. Le géant VTC a présenté son vélo électrique JUMP qui devrait être disponible début 2019. Un nouveau service qui viendra concurrencer Vélib. À l’inverse du Vélib’, les vélos Jump seront disponibles sans borne d’attache. Il possédera trois vitesses et l’utilisateur pourra très facilement atteindre 25 km/h. Pour le moment, aucun prix n'a été annoncée par l’entreprise. Aujourd'hui, les vélos Jump sont présents dans treize villes des États-Unis dont San Francisco. Comme pour Vélib', le service Jump fonctionne avec une application dédiée. La première demi-heure est facturée 2 dollars et la minute supplémentaire coûte 0,70 dollars. Après les États-Unis, Jump Bikes a été lancé à Berlin. À terme, Uber souhaite démocratiser son service dans d’autres villes de France.

Une nouvelle concurrence pour développer le vélo ?

Une nouvelle concurrence qui incitera peut-être les Parisiens à opter davantage pour le vélo. Le gouvernement souhaite d’ailleurs que les Français délaissent la voiture pour la bicyclette. En septembre dernier, Édouard Philippe a annoncé une série de mesures pour développer la pratique sur le territoire. Objectif : multiplier par trois le nombre de trajets en l’espace de 7 ans. Aujourd’hui, les trajets en vélo ne représentent que 3% des déplacements. C’est deux fois moins que la moyenne nationale.

Les cyclistes qui pourraient bientôt avoir une carte de grise pour leur vélo. En effet, c'est un avant-projet de loi d’orientation sur la mobilité qui induit cette idée. Cependant, Elisabeth Borne, Ministre chargée des transports a voulu rectifier l’information sur son compte Twitter : « il n’y aura pas la moindre carte grise et aucun document ne sera à porter sur soi ». 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES