Assurance moto

Vélos : le gouvernement donne des précisions sur les parkings aux abords des gares

Publié par le

D’ici 2024, il y aura beaucoup plus de places vélos sur les abords des gares. Un décret du gouvernement vient de préciser le nombre de stationnements sécurisés qui devront être installées près des voies ferrées.

Agrandissement des parkings vélo d’ici à 2024

Les grèves de fin 2019 et la crise du Covid19 auront bousculer les habitudes des Français. Le vélo est revenu sur le devant de la scène. D’ailleurs, selon Google, la France est le 5ème pays le plus cycliste du monde.

Pour ne pas faire redescendre cette engouement, le gouvernement a lancé une série de mesures pour inciter la population à pédaler. Comme l’indique le journal 20 minutes, un décret paru au Journal officiel vient de préciser le nombre de stationnements sécurisés qui devront être installés aux abords des gares.

La SNCF et la RATP vont devoir créer ou agrandir les parkings vélo d’ici à 2024. Les entreprises concernés devront respecter un cahier des charges :

  • Des dispositifs fixes qui permettent de stabiliser et de fixer chaque vélo par le cadre et au moins une roue
  • Les vélos doivent se trouver dans un lieu couvert et éclairé
  • Les vélos doivent être surveillés via la vidéosurveillance ou un gardien
  • Les structures devront être installées à moins de 70 mètres d’un accès au bâtiment voyageur ou aux quais, sauf en cas d’impossibilité technique avérée

Le décret précise aussi le nombre de places qui devront être construites d’ici à 2024.

En région parisienne, la RATP et la SNCF devront installer 53 places à Charles de Gaulle-Etoile, 84 à Nation, 103 à Denfer-Rochereau. La gare du Nord devra quand a elle, accueillir 853 places supplémentaires pour les vélos et 1 000 places pour la Gare Saint-Lazare.

En Province, la gare de Dijon devra héberger 310 places pour les vélos, 880 places supplémentaires à Bordeaux et 1 000 à Strasbourg et Lyon Part-Dieu.

Immatriculation obligatoire pour les vélos

Pour les propriétaires, sachez que l’immatriculation des vélos neufs est désormais obligatoire. Le numéro d’immatriculation est inscrit dans « un fichier national unique des cycles identifiés ». Cette inscription qui s’étendra aux vélos d’occasion en juillet prochain.

A noter qu’elle ne concerne pas les vélos pour les enfants dont « les roues sont de diamètre inférieur ou égale à 40,64 centimètres (16 pouces) ».

Le cycliste reçoit de la part du vendeur une preuve d’achat qui comporte son numéro d’immatriculation. Elle doit être conservée et transmise au nouveau propriétaire dans le cas de la vente du vélo.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}