Assurance moto

Vélos neufs : l'immatriculation devient obligatoire

Publié par le , Mis à jour le 06/01/2021 à 17:07

Pour faire baisser les vols de vélo et éviter les reventes illégales, l’immatriculation devient obligatoire. Un numéro d’immatriculation qui ne concerne pas les vélos enfants et qui sera inscrit au fichier national unique des cycles identifiés. 

Inscription au fichier national unique des cycles identifiés

Depuis le 1er janvier 2021, l’immatriculation des vélos neufs devient obligatoire. Objectif : faire baisser drastiquement les vols de deux-roues et éviter ainsi les reventes illégales.

Le numéro d’immatriculation sera inscrit dans « un fichier national unique des cycles identifiés ». Une inscription qui s’étendra aux vélos d’occasion en juillet prochain.

Cette immatriculation ne concerne pas les vélos pour les enfants dont « les roues sont de diamètre inférieur ou égale à 40,64 centimètres (16 pouces) ».

Au moment de l’achat, le cycliste recevra de la part du vendeur une preuve d’achat qui comportera son numéro d’immatriculation. Une preuve qui devra être conservée et transmise à un nouveau propriétaire dans le cas de la vente du vélo.

Le propriétaire du deux-roues aura quinze jours pour prendre contact avec l’opérateur agrée qui a fourni le numéro d’immatriculation. Une prise de contact pour enregistrer différentes informations.

Il faut dire que les vols de vélo se sont multipliés ces derniers mois. Depuis janvier 2020, une hausse de 62% des vols a été enregistrée selon une étude du bureau de recherche 6T.

Des vols qui peuvent avoir une incidence sur la motivation des cyclistes. Nombreux sont ceux à abandonner la pratique après un vol.

Le coup de pouce vélo de 50 euros prolongé

Pour les personnes qui souhaitent se mettre au vélo, sachez que le ministère de la Transition écologique et solidaire a décidé de prolonger son opération « coup de pouce vélo ». Cette aide de l’Etat de 50 euros permet de réparer un vieux deux-roues.

Cette prolongation jusqu’au 31 mars 2021 est liée aux délais d’attente qui peuvent être atteindre plusieurs semaines notamment en Ile-de-France.

Pour profiter du chèque de 50 euros, il suffit de se rendre sur le site internet de l’opération et trouver un réparateur référencé. La réduction sera directement appliquée sur la facture de réparation.

Que faire si votre vélo vient d’être volé ?

Si vous venez de vous faire voler votre vélo, votre premier réflexe doit être de porter plainte au commissariat. Si vous ne souhaitez pas perdre 2 heures de votre temps, vous pouvez remplir une pré-plainte en ligne.

Dans les jours suivants, n’hésitez pas à éplucher les annonces en ligne. Vous retrouverez peut-être votre deux-roues.

Pour vous protéger, pourquoi ne pas souscrire une assurance vélo ? En cas de vol, elle peut vous être d’une grande utilité. Vous pourrez être indemnisé si vous êtes victime d’un vol. Attention, les contrats ont pour la plupart des clauses à respecter : le vol doit avoir été commis entre 7h et 21h, une seule indemnisation pour année, le vélo ne doit pas être d’occasion et doit avoir été assuré moins de 45 jours après son achat. Le vélo doit être marqué et enregistré auprès d’une association gérant ce marquage.

Concernant les tarifs, les cotisations oscillent entre 4 et 7 euros par mois.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES