Vers un permis probatoire en Polynésie française ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Vers un permis probatoire en Polynésie française ?

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Vers un permis probatoire en Polynésie française ?

|
Consultations : 785
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

Depuis le début de l’année 2015, ce sont 12 personnes qui ont perdu la vie sur les routes de Polynésie française. Ces chiffres laissent craindre une hausse de la mortalité routière après une année 2014 marquée par une réelle accalmie. Certains proposent donc de revoir le permis de conduire. Etat des lieux.

Moins d’accidents ?

Délégué du procureur à la sécurité routière, Nino Bonis a sa petite idée pour lutter contre ces drames de la route qui endeuillent la Polynésie française : faire évoluer le permis de conduire.

Avec l’association Prévention routière, il propose aux pouvoirs publics d’instaurer un « permis probatoire à 17 ans » assorti de conditions strictes pendant 12 mois comme la tolérance zéro pour la consommation d’alcool et la conduite de nuit. D’après Nino Bonis, un apprentissage précoce permettrait de réduire l’accidentologie.

A l’appui d’une telle proposition, ce spécialiste de la sécurité routière rappelle qu’en Polynésie française, le conducteur de deux-roues représente la moitié des victimes de la route et il s’agit en règle générale d’un homme âgé de moins de 25 ans roulant au guidon d’une 50 cm3.

Pas de permis ni d’assurance

Autre préoccupation : un conducteur sur six roule sans permis ou avec un permis qui n’est pas adapté selon l’association Prévention routière.

Polynésie française : un permis probatoire pour réduire la sinistralité ?Pour expliquer une telle situation, Nino Bonis évoque le coût de l’examen qui constitue selon lui « un important frein financier » à l’obtention du précieux sésame avant de souffler l’idée d’un « permis subventionné pour ceux qui n’ont pas de moyens ».

Enfin, en l’absence de permis de conduire, impossible de souscrire une assurance pour son deux-roues. Un défaut d’assurance qui peut coûter très cher lorsqu’il faut indemniser les victimes en cas d’accident. Et Nino Bonis de conclure : « L’assurance, c’est comme le code. C’est de la folie de rouler sans ».

En utilisant un comparateur d’assurances, il est possible de trouver une assurance moto pas chère. En effet, cet outil gratuit et sans engagement permet d’accéder à de nombreux contrats et notamment à ceux qui proposent des tarifs attractifs.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS