• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Vignettes anti-pollution : les deux-roues concernés

Publié par le

Vignettes anti-pollution « Crit'Air » : combien ça coûte ?

A compter du 1er juillet 2016, les vignettes anti-pollution « Crit’Air » entreront en vigueur dans la capitale. Au début, vous ne serez pas tenu de coller une vignette sur votre moto mais vous devrez veiller à être équipé lorsque la capitale deviendra une « zone à circulation restreinte » (ZRC). Découvrez toutes les infos utiles pour ne pas être pris au dépourvu.

Quelle vignette pour votre moto ?

Les vignettes anti-pollution permettent aux élus des zones les plus polluées de France d’instaurer des « zones à circulation restreinte ». Après concertation, ces zones peuvent faire l’objet d’une restriction de circulation pour les véhicules motorisés les moins respectueux de l’environnement, et ce, de façon permanente ou simplement temporaire.

Les certificats de qualité de l’air « Crit’Air » servent à connaître le niveau de pollution d’un véhicule donné. Six classes ont été retenues en tenant compte de l’âge ainsi que de la motorisation des engins motorisés.

Concrètement, ce dispositif pourra être utilisé pour permettre aux véhicules électriques et les moins polluants de bénéficier d’avantages en matière de stationnement ou de voies de circulation réservées par exemple.

Découvrez ci-dessous à quoi ressemblent ces vignettes anti-pollution grâce à ce visuel posté sur le site Paris.fr :

 

 

Une amende jusqu’à 180 euros

Pour obtenir votre certificat qualité de l’air, rendez-vous sur le site Certificat-air.gouv avec le numéro d’immatriculation de votre deux-roues et préparez-vous à payer 4,50 euros.

Vous recevrez le certificat de qualité de l’air par voie postale à l’adresse indiquée sur la carte grise de votre véhicule motorisé. Notez qu’il vous sera préalablement envoyé un récépissé pour attester de la catégorie de la moto.

Une fois la vignette anti-pollution en votre possession, apposez-la à l’avant de votre deux-roues, recto visible à l’extérieur. Ainsi, la bulle apparaît comme une bonne solution et, à défaut, optez pour la fourche de votre deux-roues motorisés.

Enfin, sachez que si vous ne respectez pas les restrictions de circulation mises en place, vous risquez une amende de 3e classe jusqu’à 180 euros.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES