• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Vol : spécificités de l'assurance moto

Publié par le , Mis à jour le 10/12/2014 à 17:38
Une moto paraît simple à voler : moins lourde qu’une voiture, les voleurs sont tentés au regard d’un deux-roues garé dans la rue. Il existe des moyens de lutter contre ce type de vol mais en cas de rapt, il faut agir rapidement auprès des autorités concernées. Zoom sur les démarches en cas de vol de moto.
 

Assurance moto : quelles démarches ?

 
Un vol de moto implique automatiquement une déclaration auprès des autorités compétentes.
Courez déclarer ce vol à la gendarmerie ou le poste de police au plus près du lieu du délit. Vous avez 24 heures suite au vol de la moto. Cette démarche permet non seulement d’officialiser le vol mais également de dégager toute responsabilité de la part du propriétaire du deux-roues en cas d’accident provoqué par le voleur.
 
Courez ensuite prévenir votre compagnie d’assurance. Vous avez cette fois, 48 heures pour avertir votre assureur du vol de la moto. Au-delà, la compagnie peut vous refuser toute indemnisation.
Pour que la déclaration soit effective, vous devez envoyer par lettre recommandée la déclaration de vol ainsi que la photocopie de la déclaration de vol faites auprès de forces publiques. 
 
De plus vous devrez apporter la preuve qu’il s’agit bien d’un vol. Pas difficile lorsque les dérobeurs sont retrouvés, plus difficile en cas contraire.
 

Lutte contre le vol de moto

 
Certaines assurances exigeront des clauses particulièrement précises dans votre contrat d’assurance moto pour obtenir une indemnisation complète.
 
Certains contrats demandent ainsi que votre moto soit équipée d'un système antivol agréé.
Plusieurs antivols certifiés peuvent faire l’affaire : la certification NF (Norme Française), SRA (Sécurité et Réparation Automobiles) tous deux répondant au label de la Fédérations française des motards en colère (FFMC).
 
Ces systèmes sont dissuasifs puisqu’ils ont la réputation de résister 10 minutes à l’assaut d’un voleur. Sachant que ces derniers ne restent que très rarement plus d’une minute sur une tentative de vol, les assurances moto exigent souvent ces systèmes dans les contrats.
 
De plus, certains contrats d’assurance vont plus loin en imposant carrément le stationnement de la moto dans un garage fermé. Si le contrat le prévoit et que la moto n’était pas enfermée à double tour, l’assureur peut refuser d’indemniser le vol.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES