L'actualité de l'assurance

Actualité de l'assurance : assurance santé - Page 60

Loi Hamon et complémentaire santé : comment ça marche ?

Le Conseil Constitutionnel a récemment validé la loi sur la consommation de Benoît Hamon, ministre chargé de l'économie sociale et solidaire ainsi que de la consommation. Si la loi Hamon permet la résiliation à tout moment après une année d’engagement, les contrats d’assurance santé ne sont pas concernés par le nouveau dispositif. Explications.

Quelle différence entre génériques et principes ?

Les médecins français prescrivent peu les médicaments génériques par rapport à leurs homologues allemands et anglais. Les ventes de ce type de médicament sont de l’ordre de 30% en France contre 60% dans les autres pays européens. Cette préférence des médecins français pour les médicaments non génériques revient chère aux assureurs et à la sécurité sociale. En influant sur les dépenses médicales des patients, elle diminue les chances de trouver une assurance santé pas chère.

Assurance santé et hospitalisation à domicile

Certains soins médicaux qui nécessitent l'entrée en centre hospitalier peuvent faire l'objet d'une hospitalisation à domicile (HAD). Dans ce cas, le suivi médical se fait à domicile et sur prescription d'un médecin. Pour une HAD, vous pouvez bénéficier des remboursements de la Sécurité sociale. Néanmoins, une couverture santé adaptée peut vous offrir beaucoup plus d'avantages. Explications.

Dépassements d'honoraires : ce que les Français attendent

Les Français ne cessent d'exprimer leur mécontentement vis-à-vis de la hausse constante des dépassements d’honoraires. Cette hausse des dépassements d'honoraires n'est pas sans conséquence pour les patients qui estiment que cela entraîne une hausse inévitable de leurs dépenses de santé pour les années à venir. Pour 90 % des Français, ce doit être une priorité pour les pouvoirs publics.

Les dépassements d'honoraires à l'heure de la régulation

Aujourd'hui, les particuliers recherchent sans cesse meilleure assurance santé, en l'occurrence celle qui propose un remboursement optimal. Face à cela, les assureurs mettent tout en œuvre pour offrir les formules les plus attrayantes. Mais cette pratique a un revers : les dépenses de santé ne font que croître, mettant à mal le système de santé français. Afin d'y remédier, la Sécurité Sociale et les mutuelles doivent conjuguer leurs efforts et mettre en place un contrat à la fois responsable et solidaire.

Quid des dépassements d'honoraires en 2013 ?

Le bilan de l'année 2013 en termes de dépassements d’honoraires s’avère positif avec une légère baisse de 0,3 % par rapport à l'année qui a précédé. Des résultats qui doivent beaucoup à la ministre de la santé, Marisol Touraine. Si cette baisse reste minime, elle apparaît complètement encourageante. Farandole de chiffres.

Sondage : les Français confrontés à l'obésité et au surpoids

Le 5 mars dernier, les résultats d'une étude sur la santé et l'alimentation des Français ont été publiés. Les principaux enseignements de ce sondage ? Si la grande majorité des Français se croit en bonne santé et pense avoir adoptée une bonne alimentation, ils sont près de 16 % à être frappés d'obésité et 30 % en surpoids. Explications.

Quelle formule d'assurance santé pour les jeunes ?

La mutuelle santé jeune s’adresse à tous les personnes de moins de 30 ans, quel que soit leur statut (étudiants, jeunes actifs, personnes qui ne bénéficient plus de l'assurance santé des parents, jeunes diplômés célibataires ou en couple,...). Bien souvent, cette formule d'assurance santé s'accompagne de tarifs attractifs et de prestations qui correspondent aux budgets et besoins de ce public particulier.

Trucs et astuces pour une bonne mutuelle

D'une manière générale, la Sécurité sociale ne rembourse que partiellement les frais de santé. Une bonne assurance santé représente alors une aide complémentaire assez indispensable pour couvrir les dépenses liées aux frais de santé. Mais, pour bénéficier d'une prise en charge par la mutuelle, il faut notamment veiller à payer une certaine somme : il s'agit de la cotisation.

Chômage : quid de l'assurance santé ?

Une personne qui a perdu son emploi aura tendance à résilier son assurance santé, faute de moyens financiers stables. Toutefois, que l'on soit ou non sans emploi, on demeure exposer à certains risques de santé. En effet, même si vous êtes chômeur, bénéficier du remboursement d'une mutuelle santé est très important car une maladie peut arriver à tout moment et être malade ne vous aidera pas à retrouver un emploi. Explications.

Le point sur les dépenses de santé en janvier 2014

Au mois de janvier 2014, l’Assurance Maladie a enregistré une légère hausse des dépenses de santé. En effet, par rapport au mois de janvier 2013, cette augmentation ne représente que 2,2 % en données, corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO). Coup de projecteur.

Enquête : les Français et la hausse des dépenses de santé

Le cabinet Deloitte, avec le concours de l'Ifop, a réalisé une enquête en ligne auprès de plus de 2 000 Français âgés de 18 ans et plus. Verdict : 80 % des Français craignent une hausse des dépenses de santé et ils sont nombreux à attendre des améliorations du système de santé pour pallier à certaines déficiences. En outre, la majorité des Français sondés perçoivent positivement l'Accord National Interprofessionnel (ANI).

Dès le 1er janvier 2015, osthéo et chiropracteurs devront souscrire une rc pro

Les chiropracteurs ainsi que les ostéopathes seront soumis à de nouvelles règles avec l’application de la loi d’adaptation au droit de l’Union Européenne. Publiée au Journal Officiel le 25 février 2014, cette loi imposera à ces professionnels, à compter du 1er janvier 2015 la souscription d’une assurance responsabilité professionnelle (rc pro).

Surcomplémentaire santé : pourquoi les Français sont favorables ?

Les Français sont enthousiastes : 78 % d'entre eux se disent favorables à l'application de l'accord national interprofessionnel (ANI) sur la sécurisation de l'emploi du 11 janvier 2013 qui souhaite généraliser la complémentaire santé à tous les salariés du secteur privé. Cet optimisme concerne aussi la surcomplémentaire, bien que cette dernière ne soit pas forcément connue ou comprise par tous.

Cure thermale : quelle prise en charge ?

La cure thermale présente de nombreux bienfaits pour la santé. Lorsque le médecin prescrit la cure pour traiter une quelconque maladie, la Sécurité sociale accepte de prendre en charge une partie des frais. Autrement, le patient doit régler seul la facture, à moins de bénéficier d'une prise en charge de l'assurance santé.

Quelle assurance santé pour des problèmes de vue ?

La vue peut être altérée par diverses pathologies comme la cataracte, la myopie, la presbytie, l'hypermétropie ou le strabisme. Ces problèmes de vue peuvent survenir tôt ou bien apparaître à un certain âge. En pratique, la Sécurité sociale rembourse une partie des dépenses relatives aux soins optiques mais, s'agissant de soins souvent coûteux, les frais restant à la charge du patient peuvent s'avérer encore importants. Ainsi, pour arriver à se soigner convenablement, posséder une assurance santé adaptée paraît vraiment utile.

Cliniques privées : cette année, les tarifs baissent

Dans un souci de redressement des comptes publics, le gouvernement annonce une baisse de 0,24 % des tarifs dans les cliniques privées. Cette baisse a été officialisée par publication dans le Journal Officiel (JO) du vendredi 21 février 2014 à l'initiative du ministère de la Santé. A noter que ces tarifs sont décidés par voie gouvernementale et changent chaque année.

Quelle assurance pour vos soins dentaires !

La couverture santé qui renferme un volet consacré aux soins dentaires permet de bénéficier d'une prise en charge, partielle ou totale, pour veiller à votre hygiène dentaire. Un « coup de pouce » bienvenu puisque les frais dentaires sont bien souvent onéreux. Mais, encore faut-il connaître ces critères qui permettent de faire le bon choix.

cigarette-tabac-argent

Le prix du paquet de cigarettes croît au fil des ans, passant de 5 à 6,20 euros entre 2004 et 2011. Une hausse constante et continue qui entre dans le cadre de la limitation de la consommation des produits tabagiques pour diminuer le nombre des décès causés par le tabagisme et aider à lutter contre le cancer. Mais, cette politique porte-t-elle ses fruits ?

5% des médecins ne souhaitent pas bénéficier du paiement à la performance

Une étude entreprise par le ministère de la Santé en 2012 révèle que seulement 5 % des généralistes ne souhaitent pas qu’une partie de leur revenus soit déterminé par des objectifs de santé publique.

Mutuelles : quel remboursement pour les dépassements d'honoraires ?

Les mutuelles pourraient être moins flexibles concernant le remboursement des dépassements d’honoraires qui excèdent les 56 euros pour un spécialiste dont le tarif conventionnel est de 28 euros. Cette mesure doit notamment permettre aux patients de mieux choisir les médecins qu'ils consultent pour bénéficier d'un meilleur remboursement.

Quelle assurance santé pour les frontaliers ?

Les travailleurs frontaliers sont des Français qui travaillent en Suisse. Auparavant, ils avaient la possibilité de choisir les assureurs privés qu'ils voulaient et étaient soignés en Suisse. Cependant, tout cela changera à partir du 1er juin 2014.

Santé : quelle assurance pour la phytothérapie ?

La phytothérapie est basée sur l'utilisation de la plante entière ou une partie de la plante (racines, feuilles, fruits) grâce à des moyens d'extraction. Lorsque votre médecin vous prescrit la phytothérapie pour traiter ou combattre votre maladie, il vaut mieux posséder une assurance santé car ce genre de traitement peut se révéler assez coûteux. Le remboursement de l'assurance va alors couvrir tout ou partie des frais relatifs à la phytothérapie.

Assurance santé : quelle prise en charge pour les soins dentaires ?

Le coût des soins et des interventions dentaires est extrêmement élevé. Ainsi, même avec le remboursement de la Sécurité sociale qui représente généralement 70 % du tarif de convention, il reste encore à votre charge une importante somme d'argent qu'il vous appartient de régler par vos propres moyens. A moins de souscrire une assurance santé adaptée à ces besoins spécifiques. Tour d'horizon.

Contraception : quelle prise en charge ?

Le recours à la contraception évite qu'un rapport sexuel n'entraîne une grossesse. Toutefois, il arrive qu'une bonne assurance santé soit nécessaire. En effet, la Sécurité sociale ne rembourse que certains types de moyen contraceptif. Coup de projecteur.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES