• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

+2,9 % pour les dépenses de santé depuis janvier 2014

Publié par le

Mercredi 29 octobre, la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (CNAM) a dévoilé les données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO) concernant les dépenses de santé sur les neuf premiers mois de l’année 2014. Depuis janvier 2014, les dépenses de santé apparaissent en hausse de 2,9 %, en comparaison des neuf premiers mois de 2013.

Une hausse notable sur 9 mois

En données corrigées, on note une hausse de 2,9 % des dépenses de l’Assurance Maladie pour la période janvier-septembre de cette année.

En douze mois, c’est-à-dire de septembre 2013 à septembre 2014, une hausse de 2,2 % des dépenses de santé a également été enregistrée, en comparaison aux douze mois précédents.

De janvier à septembre 2014, c’est une progression de 2,6 % en rythme annuel qui a été enregistrée.

Il ne s’agit donc que de hausses pour le régime général cette année. D’ailleurs, une hausse de 2,4 % de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) a d’ailleurs été anticipée.

Une hausse des soins de ville

En dehors des soins dispensés dans les hôpitaux, les soins dits « de ville » subissent aussi une croissance de 3,6 % durant ces neufs mois et de 3,3 % sur un an. D’ailleurs, ces soins représentent près de 45 % de toutes les dépenses de santé de l’Assurance Maladie.

On constate aussi une hausse de 2 % des versements faits aux hôpitaux à fin septembre 2014. Toujours dans les tendances à la hausse, on retrouve les dépenses du secteur public qui ont progressé de 1,7 %, celles du secteur privé témoignant d’une hausse de 3,4 %.

La seule baisse enregistrée concerne les remboursements des médicaments prodigués en ville qui ont légèrement diminué de 0,3 % sur neuf mois.

Pour continuer à se soigner malgré le coût de la santé, il existe une solution simple et qui a fait ses preuves : souscrire une mutuelle. En effet, avec une couverture santé, il est possible de bénéficier d’une prise en charge complémentaire au titre de ses différents soins de santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES