Assurance santé

100% Santé: le reste à charge sur les tarifs libres augmente, et la réforme est mal comprise

Publié par le , Mis à jour le 27/05/2021 à 15:59

La réforme du reste à charge zéro (ou du « 100% Santé ») est entrée pleinement en application le 1er janvier dernier, et si elle semble bien avoir diminué le reste à charge des assurés, quelques difficultés demeurent.

Le niveau de recours au RAC 0 pêche encore en optique

Pour ce qui est de l’objectif principal, il semble rempli. Pour rappel le « RAC 0 » permet aux patients bénéficiant d’une mutuelle de profiter d’un reste à charge nul pour une série de soins et équipements en médecine dentaire, optique et auditive : l’Assurance maladie et la mutuelle remboursent ce qui restait jusqu’ici aux frais de l’assuré pour couvrir totalement le prix de certaines lunettes, bridges, prothèse auditives, etc. 

Toutefois, une étude menée par l’Assemblée nationale tend à montrer que le recours aux équipements et soins éligibles au Reste à charge zéro se situe en dessous des attentes. En optique, l’objectif était fixé à 20%, mais les lunettes du « panier 1 » ne sont pour l’instant choisies que dans 17% des cas.

En revanche, pour les soins dentaires et auditifs, le niveau de recours dépasse les attentes. L’objectif était aussi de 20% en audiologie, et il atteint 35%. En dentaire, les paniers de soins « 100% Santé » sont plébiscités par 52% des assurés, contre 40% attendus. 

Une réforme encore mal comprise

Si le recours au RAC 0 s’améliore, il a longtemps souffert d’un manque de publicité depuis sa mise en place progressive en 2019. Dans une enquête menée en février 2020 par Assurland, 42% des sondés avaient déclaré que cette réforme ne s’adressaient pas à eux, alors qu’elle s’applique à tous les assurés couverts par un contrat de mutuelle responsable, qui est le contrat le plus courant (95% des contrats de mutuelle). 

Autre point jouant en défaveur du 100% Santé : le manque de confiance dans les équipements proposés. 28% des sondés lors de la même enquête se montraient à l’époque dubitatifs quant à leur qualité. Depuis, il semblerait que ces équipements aient fait pour partie leur preuve, leur robustesse ayant même était approuvée par des associations de consommateurs, comme l’UFC-Que Choisir.

Le reste à charge sur les tarifs libres augmente

Mais ce relatif succès masque aussi un effet pervers. Comme pour compenser les marges perdues sur les produits à reste à charge zéro, le reste à charge sur les équipements et soins à tarifs libre, lui, augmente. Pour les lunettes, le reste à charge moyen a grimpé de 95 euros (avant la réforme) à 140 euros. En dentaire, il passe de 135 euros à 178 euros. Enfin, pour les soins auditifs, l’impact sur le reste à charge est plus faible, passant de 780 euros à 784 euros.

Enfin, l’objectif majeur affiché de la réforme n’a lui pas encore pu être mesuré : l’impact du RAC 0 sur le renoncement aux soins. Il est pour l’instant trop tôt pour pouvoir évaluer dans quelles proportions cette réforme permet une meilleure prise en charge des Français pour des soins qu’ils jugeaient jusqu’ici trop chers. Pour rappel, lors du sondage mentionné plus haut, 57% des sondés affirmaient avoir déjà renoncé à des soins dentaires, optique et auditifs, et, parmi elles, à 90% pour des raisons financières.

Il est toutefois envisageable que les équipements et soins du 100% Santé soient plébiscités par les Français au cours de cette année. Les derniers chiffres de l’Assurance maladie montrent en effet qu’un rattrapage est en cours pour les consultations chez les médecins et spécialistes : les patients avaient renoncé à ces soins l’année dernière en raison de la pandémie et se rattrapent cette année.

Sur les quatre premiers mois de l’année, les remboursements des soins médicaux et dentaires ont augmenté de plus d’un quart, par rapport à la même période il y a un an, au cours de laquelle le premier confinement avait déjà commencé. Cette hausse des consultations médicales devrait constituer un test supplémentaire pour mesurer l’attrait des équipements et soins du RAC 0.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES