• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

1er juillet : un meilleur accès aux assurances santé

Publié par le

Un constat : l’accès aux soins est difficile, surtout pour les plus démunis. Alors qu’un dispositif d’aide à la complémentaire santé existe depuis plusieurs années, il n’est pas optimisé puisque seulement 1 tiers des personnes éligibles utilise cette aide. Le ministère de la Santé a donc réformé l’ACS.

Assurance santé : l’ACS trop peu utilisée

Alors que l’aide à la complémentaire santé existe depuis plusieurs années afin de permettre aux plus démunis d’avoir accès à une complémentaire santé, le ministère de la santé a constaté que ce dispositif n’était pas optimisé.  Seul 1 tiers de la population éligible (personnes gagnant entre 720 € et 970 €) utilise l’ACS pour bénéficier d’une assurance santé moins chère.

L’ACS est un chèque à déduire d’une des 400 complémentaire proposées sur le marché. Or, le problème réside justement dans ce trop large choix : les bénéficiaires de l’ACS ne s’y retrouvent pas. Autre problème, le dispositif reste encore méconnu pour bon nombre de personnes éligibles.

Assurance santé : réforme de l’ACS

Face à ce constat alarmant pour la santé publique, Marisol Touraine a souhaité réformer l’aide à la complémentaire, avec comme premier objectif toucher le plus de personnes concernées possible. Ces Français éligibles que souhaite toucher le gouvernement sont entre 1,3 à 1,4 million, d’ici à fin 2015.

Comment ? En réduisant le nombre d’assurances santé concernées par l’ACS. De 400 complémentaires, Marisol Touraine a réduit le dispositif à seulement une dizaine de formules, dont les prix baissent jusqu’à 45 %, mais dont les garanties ont été sélectionnées avec soins pour garantir une bonne couverture.

Les personnes éligibles à l’ACS pourront consulter la liste des assureurs et mutuelles sur Internet, et un simulateur permettra de comparer les assurances santé.

En plus, dès le 1er juillet, le gouvernement étend le tiers payant aux bénéficiaires de l’ACS et la franchise médicale de 1 euros est supprimée lors des consultations chez un médecin généraliste.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES