Assurance santé

A l'automne 2019, les pharmaciens pourront vacciner contre la grippe

Publié par le , Mis à jour le 30/04/2019 à 16:25

En octobre 2019, votre pharmacien pourra vous vacciner contre la grippe

Adopté par la Commission des affaires sociales en octobre 2018, un amendement au Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) autorise les pharmaciens à délivrer certains médicaments. Aujourd’hui, on parle à nouveau des pharmaciens au sujet de la vaccination contre la grippe saisonnière. En effet, après publication des textes d’application au Journal Officiel (JO), ils vont pouvoir participer à la prochaine campagne antigrippale.

Une expérimentation couronnée de succès

Les deux années d’expérimentation menées semblent avoir été concluantes puisque les pharmaciens sont désormais autorisés de manière très officielle à vacciner leur clientèle contre la grippe suite à la publication au JO de nouveaux textes d’application.

Selon Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, cela sera possible dès le mois d’octobre 2019 pour la prochaine campagne antigrippale automnale.

Pour mémoire, la généralisation de la vaccination contre la grippe au profit des pharmaciens constitue l’une des principales mesures du « Plan Priorité Prévention » votée dans le cadre de la PLFSS pour 2019.

On signalera également que la vaccination contre la grippe au sein des pharmacies a été testée dans les régions Auvergne Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine pendant deux années (ndlr : 2017 et 2018) avant d’être étendue à deux nouvelles régions, à savoir les Hauts-de-France et l’Occitanie en 2018 et 2019. Au total, ce sont près d’un million de personnes qui ont pu être vaccinées contre la grippe par leur pharmacien alors que l’on a recensé 8 800 morts lors de la dernière épidémie grippale en France.

Rapprocher les Français de la vaccination

En permettant aussi aux pharmaciens de vacciner contre la grippe, l’objectif est double : d’une part, renforcer la couverture vaccinale en France et, d’autre part, simplifier le parcours de soins suivi par la population nationale. Ainsi, le ministère des Solidarités et de la Santé considère que la multiplication des opportunités de vaccination constitue un « enjeu important » afin de rapprocher les Français de la vaccination.

Concrètement, les pharmaciens devront se rapprocher des directeurs généraux des agences régionales de santé pour leur faire part de leur vœu de vacciner leur clientèle contre la grippe. Ils devront également être formés à la vaccination tant d’un point de vue théorique que pratique et adapter leur espace de travail pour pouvoir vacciner dans des conditions optimales et adaptées.

Enfin, une fois que ces différentes conditions seront satisfaites, les pharmaciens seront en mesure de vacciner contre la grippe les personnes majeures ciblées par les recommandations vaccinales et à l’exclusion de leurs clients présentant des antécédents de réaction allergique sévère.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES