Assurance santé

Alcool, cannabis, tabac : une consommation en baisse chez les jeunes

Publié par le

Les jeunes de 17 ans fument de moins en moins

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a mené sa neuvième enquête sur la santé consommations. Selon leur étude, l’alcool, le tabac et les substances illicites sont de moins en moins consommés chez les jeunes de 17 ans.

La consommation de cannabis en baisse chez les adolescents de 17 ans

La tendance est à la baisse en matière d’alcool, cannabis et tabac. L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a mené sa neuvième enquête sur la santé consommations. Selon le rapport publié mardi 6 février, les jeunes de 17 ans consomment de moins en moins d’alcool, de tabac et de substances illicites comme le cannabis.

Concernant les substances illicites justement, l’OFDT explique qu’en 2017, 39,1 % des personnes âgées de 17 ans indiquent avoir déjà fumé du cannabis. Ce niveau est le plus bas enregistré par l’OFDT depuis 2000. A titre de comparaison, ils étaient 47,8 % à affirmer avoir déjà essayé le cannabis en 2014. Avec une moyenne d’expérimentation à 15,3 ans et la part de consommateurs réguliers (au moins 10 fois par mois) est en baisse de – 2 %. Malgré cela, l’OFDT indique que « le niveau de consommation régulière de cannabis demeure supérieur à celui de 2011 (6,5 %) et fait toujours partie des plus élevés d’Europe ». Outre le cannabis, les essais d’autres substances illicites (ecstasy, MDMA, cocaïne, amphétamines, etc.)  sont également moins fréquents. L’OFDT note que 6,8 % des jeunes de 17 ans ont déjà essayé, contre 8,8 % en 2014.

Un quart des jeunes de 17 ans sont des fumeurs quotidiens

La consommation de tabac est elle aussi en recul. D’après l’OFDT, 25,1 % des jeunes de 17 ans sont des fumeurs quotidiens en 2017, contre 32,4 % en 2014. La baisse est tout autant significative en ce qui concerne ceux qui affirment avoir déjà gouté à la cigarette. Alors qu’ils étaient 68,4 % en 2014, ils sont en 2017 59 % à indiquer qu’ils ont déjà essayé.  Pour ce qui est de l’alcool, elle demeure la substance la plus essayée par les jeunes. Ils sont ainsi 85,7 % à affirmer l’avoir déjà expérimenté en 2017. Ce chiffre est néanmoins moins haut qu’il ne l’était en 2014 (89,3 %).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES