Assurance santé

Alcool, drogue : où se trouvent en France les plus gros consommateurs ?

Publié par le

Il y a davantage de jeunes consommateurs d’alcool dans l’Ouest de l’Hexagone

Selon une étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), les jeunes du grand Ouest consommeraient davantage d’alcool que les autres. Pour le cannabis, c’est dans les régions du sud de la France qu’il faut regarder.

Consommation de cannabis : une « opposition Nord-Sud »

Davantage de jeunes consommateurs d’alcool dans l’Ouest de l’Hexagone. Parmi les jeunes, où se trouvent en France les plus gros consommateurs d’alcool et de cannabis ? Il s’agit de la question que s’est posé l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Après avoir enquêté auprès de plus de 40 000 adolescents, le groupement d'intérêt public a publié ce jeudi 27 septembre les résultats de son étude. Une étude dans laquelle se dégage une « opposition Nord-Sud ».

Selon le rapport, à 17 ans, les consommateurs de cannabis sont plus nombreux dans le Sud de la France. En Nouvelle-Aquitaine (44,7 %), Occitanie (43,5 %), Auvergne-Rhône-Alpes (41,6 %) et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (41,2 %), la part des jeunes âgés de 17 ans ayant déjà testé le cannabis est en effet supérieure à la moyenne nationale (39,1 %). A l’inverse, dans les régions du Nord de l’Hexagone, la part des adolescents ayant déjà essayé de fumer du cannabis est inférieure à la moyenne (compris entre 33,1 et 36,3 %).

Les jeunes Bretons parmi les plus gros consommateurs d’alcool

Si les jeunes de 17 ans vivant dans le Sud de la France sont plus nombreux à avoir déjà fumer du cannabis, ce ne sont pas ceux qui boivent le plus d’alcool. Les adolescents de Bretagne, Pays-de-la-Loire, Nouvelle-Aquitaine et Corse sont les plus gros consommateurs d’alcool. D’après l'OFDT, dans ces régions, plus d’un jeune sur cinq se livre au moins trois fois par mois à des API (alcoolisations ponctuelles importantes répétées).

L’OFDT s’est également intéressé à la consommation de tabac et autres drogues que le cannabis.  Selon l’étude, il y a davantage de jeunes fumeurs en Corse, Bretagne et Normandie. Pour les drogues illicites (amphétamines, cocaïne, MDMA, etc.), c’est en Bretagne, Normandie et Nouvelle-Aquitaine que la part de jeunes en ayant déjà pris est la plus importante.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES