Assurance santé

Allergies au pollen : un risque très élevé pour la moitié de la France

Publié par le

Alerte allergie aux pollens de bouleaux dans le nord de la France

Depuis le 16 avril la France est en état d’alerte quant aux risques d’allergies au pollen. Alors que la moitié nord du pays est touchée par un risque très élevé d’allergies aux pollens de bouleaux, la moitié sud voit arriver les pollens de platanes.

Une alerte aux pollens dans la moitié des départements

Les pollens mettent en alerte. « Les quantités de pollens explosent sur l’ensemble du territoire et la carte de vigilance des pollens se colore en rouge », alerte le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). Depuis le début de la semaine, la France est touchée par un risque élevé d’allergie aux pollens. Tandis que ce risque est très élevé pour la moitié nord de la France à cause des pollens de bouleaux, la moitié sud pourrait être fortement touchée par les pollens de platanes.

En tout, ce sont 49 départements de la France métropolitaine qui ont été placés en zone rouge par le RNSA. Et si l’alerte a été sonné pour les pollens de bouleaux et platanes, l’organisme prévient que d’autres peuvent arriver. Ainsi, le RNSA prévient que les pollens de frêne et de charme sont en augmentation. Pour expliquer cette impressionnante vague, l’organisme explique que ce sont les conditions anticycloniques qui favorisent « la pollinisation des arbres et des herbacées ».

 

 

Limiter les allergies avec des gestes simples

En France, près d’1 personne sur 5 est touché par les allergies. Avec l’arrivée du printemps et de facto des beaux jours, les risques augmentent. Face à cet état d’alerte, le RNSA publie quelques conseils destinés aux personnes allergiques :  

  • Aérer son logement en début et fin de journée ;
  • Consulter son médecin en cas de symptômes ;
  • Limiter les longues promenades dans la nature ;
  • Ne pas ouvrir les fenêtres de son véhicule en roulant ;
  • Porter des lunettes ;
  • Se rincer les cheveux le soir.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES