Allergies : gare aux graminées

Publié par David Quadrado le 15/06/2015 à 10:55 , Mis à jour le 12/01/2022 à 00:00

Chargé d’étudier le contenu de l'air en particules biologiques, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) a récemment tiré la sonnette. En cause, la recrudescence du risque allergique associé aux graminées. Explications.

Différents risques allergiques

Dans un récent bulletin allergo-pollinique, le RNSA alertait les Français allergiques au sujet des pollens de graminées qui représentaient alors un fort risque allergique « élevé » ou « très élevé » sur l’ensemble de l’Hexagone.

En règle générale, les graminées sont présentes en forêt, dans les prairies, en bord de route mais aussi dans l’eau ou encore dans les fossés. Il suffit d’ailleurs d’une faible concentration pour provoquer une réaction allergique.

Olivier, pariétaire, plantain et oseille

En matière d’allergies, les graminées ne sont pas les seules « coupables ». Toutefois, le risque allergique pour les pollens d’olivier et de pariétaire, plante herbacée, a été jugé de « faible » à « moyen ».

Quant aux pollens de plantain et d'oseille, le risque allergique était « très faible » à « localement faible » selon le RNSA.

Si vous souffrez d’allergies comme un tiers des adultes français, notez qu’il peut être utile de posséder une bonne assurance santé. En effet, avec une telle couverture, vous pouvez bénéficier d’une meilleure prise en charge pour vos différents frais de santé. Veillez toutefois à posséder un contrat adapté à vos besoins.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES