Assurance santé

Amazon confirme son intérêt pour la santé

Publié par le , Mis à jour le 19/02/2018 à 17:28
30 vues 1 réaction Note

Amazon veut vendre du matériel médical destiné aux hôpitaux

Après l’assurance santé pour les employés d’Amazon, JPMorgan Chase et Warren Buffet, l’e-commerçant vise plus largement la santé. En effet, Amazon s’intéresserait désormais à la vente de médicaments en ligne et de matériel médical destiné aux établissements hospitaliers. Coup de projecteur.

Du matériel médical pour hôpitaux

A l’origine, Amazon était une librairie en ligne. Aujourd’hui, l’un des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) propose de tout : de l’alimentaire, des objets connectés comme l’Amazon Key, du streaming vidéo ou encore un assistant virtuel.

Toujours portée par sa volonté farouche de diversification, la plateforme e-commerce s’intéresserait à la santé, secteur de l’économie américaine où les coûts ont atteint des sommets. Plus précisément, le Wall Street Journal croit savoir qu’Amazon qui vend déjà des médicaments sans ordonnance se verrait bien en fournisseur de matériels médicaux pour les hôpitaux.

Faire baisser les prix de la santé

Pour percer sur ce marché complexe et encadré, Amazon pourrait appliquer la stratégie suivante : faire baisser les prix et mettre à profit la puissance de son réseau logistique pour des livraisons rapides et fiables à la fois.

Grâce à des performances stratosphériques - ainsi, au 3 trimestre 2017, le géant américain a vu ses ventes bondir de 34 % pour atteindre un chiffre d’affaires de 43,7 milliards de dollars - Amazon peut en effet dépenser sans trop compter.

En pratique, cela signifie que, même si la croissance de l’activité concernée apparaît comme la ligne directrice de sa stratégie, Amazon est capable de dépenser beaucoup pour grandir et prendre de l’ampleur sur un marché donné.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Historiquement, la réutilisation du matériel médical à usage unique a été effectuée selon des procédés qui n'ont jamais été validés, ni par les fabricants des instruments recyclés ni par une agence gouvernementale. Ayant débuté au cours des années 1970, cette pratique a coïncidé avec la croissance et l'industrialisation du secteur de la fabrication des instruments médicaux. Comme la réutilisation du matériel médical était la norme auparavant, en raison de la fabrication artisanale et de la rareté des instruments, elle s'est poursuivie avec l'avènement d'une nouvelle classe d'instruments désignés comme jetables ou à utilisation unique. Des études dans les domaines de la cardiologie, de la gastroentérologie et de la néphrologie ont confirmé la prévalence au fil des ans de la réutilisation. En cardiologie, par exemple, les instruments utilisés lors d'angioplasties coronariennes ainsi que les cathéters cardiaques ont fait l'objet d'une réutilisation sur différents patients pendant plusieurs décennies. Pour justifier la réutilisation, l'argument principal a longtemps reposé sur les économies que l'on pouvait faire en recyclant les instruments, surtout dans un contexte de restrictions budgétaires. - https://www.mediprostore.com/

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES