Anti-douleurs : des surdosages mortels pour les enfants

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Anti-douleurs : des surdosages mortels pour les enfants

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Anti-douleurs : des surdosages mortels pour les enfants

|
Consultations : 1651
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

En cas de douleurs chez l’enfant, certains parents ont le réflexe de lui donner du tramadol en solution buvable. Toutefois, il ne s’agit en rien d’un geste anodin et le pire peut même se produire car, en cas de surdosage de médicaments, la vie même de l’enfant peut être en danger. Explications.

Suivre la prescription du médecin à la lettre

Une fois encore, c’est l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qui monte au créneau. Cette fois, l’établissement public avertit sur les risques de surdosages potentiellement mortels chez l’enfant.

L’ANSM rappelle que le tramadol peut être utilisé pour les « douleurs modérées à intenses » et qu’il est possible de le trouver sous deux formes: Topalgic et Contramal. Malheureusement, le surdosage de tramadol peut s’avérer fatal pour l’enfant, soit parce que le parent n’a pas compris le dosage indiqué sur la boîte du médicament, soit parce qu’il n’a pas suivi l’ordonnance du praticien.

C’est pourquoi l’ANSM insiste sur l’importance d’une posologie claire pour les professionnels de santé et la nécessité de respecter scrupuleusement la prescription pour les parents.

Quels sont les symptômes d’un surdosage ?

Pour éviter tout surdosage médicamenteux, l’ANSM invite les parents concernés à solliciter l’avis de leur médecin ou pharmacien s’ils ont le moindre doute sur la prescription ou la manière dont fonctionne le flacon de Topalgic ou Contramal.

Santé : à haute dose, les anti-douleurs sont dangereux pour les enfantsIl ne faut pas oublier non plus de tenir ce médicament anti-douleur hors de la portée et de la vue des enfants. Et, si l’enfant présente les symptômes d’un surdosage, à savoir difficultés respiratoires, vomissements ou troubles de la conscience, il faut rapidement consulter un médecin ou emmener l’enfant aux urgences.

Enfin, notez qu’entre 15 000 et 20 000 décès seraient chaque année causés par les médicaments dans l’Hexagone.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS