Apple en négociation avec deux assureurs santé américains

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Apple en négociation avec deux assureurs santé américains

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Apple en négociation avec deux assureurs santé américains

|
Consultations : 4317
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Bloomberg a récemment consacré un long article sur Apple qui essaie de séduire deux assureurs américains spécialistes de la santé, UnitedHealth et Humana. La marque à la pomme essaie selon l’agence de les convaincre d’utiliser HealthKit, un ensemble d’outils permettant de collecter des données concernant état de santé des utilisateurs.

Inciter les utilisateurs à faire des exercices physiques

Pour les assureurs l’enjeu est de faire prendre conscience aux assurés qu’il est important de faire des activités physiques et d’avoir une bonne alimentation. L’agence Bloomberg a précisé que ce type de collaboration existe déjà, c’est déjà le cas pour les employés de BP qui ont accepté de porter un bracelet connecté Fitbit pour obtenir des contrats d’assurance santé moins chers si les données collectées révélaient qu’ils entretenaient leur santé.

Si une telle pratique semble être de plus en plus courante aux Etats-Unis, le démarrage en France se fait lentement. Une étude publiée en juillet révèle toutefois que près de 56 % des Français étaient prêts à partager quelques données personnelles à leurs assureurs pour bénéficier de produits plus adaptés à leur situation. Ce procédé est déjà utilisé dans le secteur de l’assurance auto et habitation. Il est donc à prévoir que l’assurance santé sera bientôt concernée.

Objets connectés les enjeux pour l’assurance

telephone-smartphoneLes applications santé pour téléphones mobiles et tablettes permettent de faire plusieurs choses comme réaliser une simulation, faire un suivi des remboursements, faire une demande de prise en charge ou encore obtenir des informations pratiques sur la santé. Plusieurs assureurs proposent déjà ces applications pour faciliter les démarches auprès des assurés.

Depuis peu, certains assureurs tentent de séduire les assurés avec les objets connectés. Entre les années 2010 et 2012, les objets connectés (bracelet, montre…) sont passés de 4 milliards d’unités à 15 milliards. Selon une étude d’Idate par le cabinet Gartner, en 2020, leurs nombres atteindront les 80 milliards pour un marché estimé à 1 900 milliards de dollars (soit un peu plus de 1 400 milliards d’euros).

Ces objets présentent de grands enjeux pour les assureurs qui pourront mieux gérer les risques. Avec la crise et la concurrence de plus en plus rude, ces objets semblent être la solution miracle. Dans les années à venir, les assureurs s’évertueront donc à mener des campagnes qui inciteront les usagers à mieux prendre soin de leur santé et ainsi limiter les risques donc le nombre de leurs prestations.

Avec les objets connectés les assureurs peuvent effectuer un suivi plus personnalisé grâce à la collecte de données. Mais les usagers sont-ils prêts à franchir le cap ?

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS