Assurance santé

Assurance maladie : 40 millions de dossiers médicaux partagés d'ici à 2023

Publié par le

L'Assurance maladie veut créer 40 millions de DMP en 5 ans

L’Assurance maladie l’évoque depuis de longs mois, voire des années. La généralisation des dossiers médicaux partagés (DMP) approche. L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) s’est ainsi fixé un objectif très ambitieux de 40 millions de DMP ouverts d'ici à 5 ans.

L’UNPS se fixe des objectifs

Attendu depuis une dizaine d'années, le dossier médical partagé (DMP) arrive. Anciennement appelé dossier médical personnel, le DMP est en effet évoqué depuis 2004. Soit un temps assez long. En avril dernier l’Assurance maladie avait toutefois partagé publiquement les avancés du projet. Elle avait notamment indiqué vouloir le mettre en place dès cet autonome. Si les nouvelles ont depuis été quasi-nulles, un objectif a été annoncé par l’Assurance maladie ce jeudi 11 octobre. L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) souhaite 40 millions de DMP en 5 ans.

Les professionnels de santé devront créer des DMP

Ce recours « large » au DMP figure parmi les objectifs du nouvel accord cadre interprofessionnel (Acip) signé par l'UNPS et la Caisse nationale d'Assurance maladie (Cnam). Ce texte doit permettre de favoriser la coopération entre les médecins, pharmaciens, infirmiers ou encore kinésithérapeutes libéraux. Il doit en outre déterminer « les lignes directrices des prochains accords conventionnels (entre la Sécu et les libéraux, ndlr), qu'ils s'appliquent à une ou plusieurs professions ».

Pour remplir ces objectifs, les professionnels de santé sont « incités » à créer des dossiers médicaux partagés pour leurs patients. Les praticiens devront au minium remplir « le volet de synthèse médicale, les fiches de synthèses issues des bilans médicaux », ainsi que « les résultats d'examen et les vaccinations ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES