• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Assurance santé : C'est la 5ème journée française de l'allergie !

Publié par le , Mis à jour le 22/03/2011 à 17:39
Organisée à l’initiative de l’association Asthme & Allergies, cette nouvelle journée nationale consacrée à ces tracasseries du quotidien révèle que les allergies respiratoires font tousser 25 % des Français. Il y a 30 ans, ils n’étaient que 4 % à s’époumoner avec les beaux jours.

Des facteurs d’explication

Il existe différentes raisons qui permettent d’expliquer cette augmentation de la population des allergiques respiratoires : 
des logements confinés
Une meilleure isolation de l’habitat entraîne une diminution de l’aération. Conséquence : le développement des acariens, cafards et moisissures.
des produits chimiques omniprésents
faune et flore envahissantes

Des symptômes

La rhinite allergique, variante de ces allergies qui embêtent nos poumons, peut être décelée grâce au P.A.R.E.O. avec un symptôme pour chaque initiale :
P comme Prurit : démangeaisons du nez et/ou du palais
A comme Anosmie : perte de l’odorat
R comme Rhinorrhée : écoulement nasal clair
E comme Eternuements
O comme Obstruction nasale

L’asthme allergique, quant à lui, se traduit par une difficulté à respirer, une toux irritante, une respiration sifflante, un sentiment d’oppression dans la poitrine et un essoufflement après un effort ou un fou rire.

Des conseils à suivre

Pour lutter contre ces allergies respiratoires, quelques astuces pratiques :
utiliser de l’eau de javel contre les moisissures
dépoussiérer son environnement avec un chiffon humide
veiller à un entretien annuel de la chaudière
éviter de fumer dans la maison
aérer son logement au moins 20 minutes par jour

Se soigner

Si ces précieux conseils ne vous sont d’aucun secours, consultez un médecin dès l’apparition des premiers symptômes. Identifiée tôt, l’allergie se soigne mieux. Cela évite aussi qu’elle ne s’aggrave.

Votre médecin traitant évaluera le risque allergique avant de vous réorienter éventuellement vers un allergologue pour un diagnostic précis.

D’autres informations vous attendent sur le site officiel de l’association Asthme & Allergies.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES