Assurance santé : la Sécurité sociale au régime budgétaire !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Assurance santé : la Sécurité sociale au régime budgétaire !

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Assurance santé : la Sécurité sociale au régime budgétaire !

|
Consultations : 1349
Commentaires : 0
homme-femme-hopital
L’heure des économies a sonné ! C’est l’Assurance maladie qui ouvre le bal des réflexions. Réduire les dépenses passe par non seulement de moindres prescriptions, des remboursements moins élevés et des coûts plus restreints pour le matériel. Quel sera l’impact de ces coupes budgétaires sur les assurances santé ? Explications.

Même si le gouvernement n’ose pas parler de rigueur, tous les acteurs économiques s’y mettent et la ressentent ! L’Assurance maladie a donc pris le pas des limitations des coûts, en se concentrant sur certaines dépenses de santé. Sont concernés : la chirurgie des prothèses du genou, des hernies et des varices, mais aussi les séjours en ambulatoire, le cancer colorectal et le cancer de la prostate, et le diabète.

Economies pour assurer la pérennité de l’Assurance maladie


Attention, ce n’est pas parce que vous souffrez de ces maladies-là que vous ne serez plus soigné. Il s’agit d’ajustements économiques par rapport à d’autres pays concernant certaines dépenses. Par exemple, les prothèses du genou ont augmenté de 50% en dix ans. Mais la France n’utilise que très peu les prothèses « cimentées », qui sont 25% moins chères que les autres.

Concernant les hernies inguinales et crurales, elles pourraient être traitées sans hébergement à l’hôpital, c’est ce qu’on appelle la chirurgie ambulatoire.

Pour les varices, il s’agirait de réduire le nombre de jours d’arrêt de travail. Ceux-ci passeraient de 26 jours à 16, puis à 7 quand de nouvelles techniques auront été trouvées.

Quant au dépistage de certaines maladies il serait revu à la baisse. Par exemple pour le cancer colorectal et le cancer de la prostate, mais aussi pour le diabète.

Quid des assurances santé ?


Toutes ces coupes budgétaires seront-elles alors à la charge des assurance santé ? Serez-vous bien et mieux remboursé par votre assurance ? On le voit bien, aujourd’hui il devient indispensable d’avoir une complémentaire santé. Vous pouvez relire notre article à ce sujet, Pourquoi faut-il souscrire une assurance santé.

L’avis d’Assurland : pour être sûr de payer une assurance santé qui prend en compte votre profil, utilisez un comparateur d’assurance. Vous obtiendrez les différentes offres des compagnies d’assurance.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS