• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Assurance santé : la Sécurité sociale en quête d'économies

Publié par le , Mis à jour le 31/03/2011 à 11:08
Parce qu’il n’y a pas que les déremboursements et les baisses de prise en charge dans la vie, la Sécurité sociale utilise aussi les leviers de la dématérialisation et de la diminution des effectifs pour faire des économies. Non sans causer quelques désagréments.

Des coupes dans les effectifs

En la matière, la feuille de route de la Sécurité sociale se nomme convention d'objectifs et de gestion (COG). Signé tous les quatre ans avec l’Etat, ce document recense les efforts d’efficience demandés à l'ensemble de ses régimes et branches.

Résultat, les effectifs de l’Assurance maladie ont diminué de 4 000 postes pour la COG 2009-2013 et 10 000 postes pour les deux COG précédents.

De même, les coûts de gestion de la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF) sont passés de 3,2 % en 2004 à 2,7 % en 2009. Pour 2012, la CNAF annonce déjà un retour à un niveau inférieur à celui de 2004. Autre branche, même constat avec la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse (CNAV) dont la COG 2009-2013 prévoit le remplacement de deux départs de salariés sur trois puis un sur deux.

La prime à la dématérialisation

La Sécurité sociale compte aussi sur la dématérialisation de ses services.

Ainsi, ameli.fr, portail web de l’Assurance maladie, connaît une affluence assez remarquable avec 6,8 millions de visites par mois et 200 000 assurés qui, chaque jour, consultent leur compte. Caf.fr, le site des allocations familiales, est quant à lui devenu le quatrième site français en nombre de visites.

Dans le même esprit, la carte Vitale a permis en 2009 de dématérialiser 86 % des feuilles de soins.

Sans doute plus visible, la diminution du nombre de points d’accueil physiques :
• 88 Urssaf sont en cours de régionalisation pour former 22 organismes
• les 123 Caisses d’Allocations Familiales recensées en 2007 ne seront bientôt plus que 101
• on compte aujourd’hui 101 Caisses Primaires d’Assurance Maladie contre 128 en 2007
• le régime agricole dispose de 35 caisses contre 78 en 2002
• le régime des indépendants possède 30 caisses contre 91 organismes auparavant

Des désagréments épinglés par le Médiateur

Mais, tout n’est pas rose. Ainsi, la dématérialisation des services et les coupes réalisés dans les effectifs causent quelques désagréments relevés par le Médiateur de la République :
• une déshumanisation résultant du recours accru aux téléservices
• une difficulté d’accès pour les personnes les plus fragiles
• une « détresse humaine » causée par la réforme du régime des indépendants

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES