• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Assurance santé : le système français se détériore

Publié par le , Mis à jour le 04/11/2014 à 15:43

La situation en matière d’assurance santé est plutôt alarmante. C’est ce que soulignent certains spécialistes parmi lesquels on retrouve le président de la Mutualité Française. Ce dernier met d’ailleurs l’accent sur le fait que le gouvernement ne tient pas ses promesses.

Le paradoxe du système de santé en France

Depuis quelques années déjà, le système de santé en France est déficitaire. L’accès aux soins de ce fait, ne s’améliore pas. Un nombre croissant de Français se trouvent dans l’obligation de se passer d’une complémentaire santé, pour des raisons financières. En 2010, environ 2,8 millions de personnes n’en possédaient pas. Le chiffre passe à 3,3 millions pour 2012. Il s’agit d’un revirement alarmant dans la mesure où la proportion des Français bénéficiant d’une complémentaire a toujours augmenté depuis plus de 40 ans.

Un demi-million de renoncements en 2015

Dans la mesure où sans mutuelle, on renonce encore plus aux soins, il est estimé à près d’un demi-million, le nombre d’assurés qui seront moins bien soignés en 2015. Les renoncements concernent surtout des personnes en situations précaires d’un point de vue financier. On retrouve aussi des jeunes ou encore des personnes qui ont perdu leur emploi (ou qui en cherchent) sans oublier les personnes âgées.

Quelles mesures ?

Le Président de la Mutualité Française a soumis quelques mesures pour améliorer la situation de l’accès aux soins.

Premièrement, les autorités devraient se fier aux compétences des complémentaires. Ensuite, la fiscalité devrait être réduite en ce qui concerne les contrats responsables. Il s’agit d’ailleurs d’une promesse déjà faite par le gouvernement par le passé. Puis, il y a la généralisation du tiers payant qui est considérée comme une disposition bénéfique. Enfin, un nouveau Code de la Mutualité devrait être instauré, notamment dans le but d’améliorer les négociations conventionnelles avec les acteurs de santé. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES