Assurance santé : Oscar, le Uber de l'assurance maladie

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Assurance santé : Oscar, le Uber de l'assurance maladie

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Assurance santé : Oscar, le Uber de l'assurance maladie

|
Consultations : 3544
Commentaires : 0
Assurance santé obligatoire : qui est Oscar ?

Une assurance santé moins chère ? Face à l’obligation des américains de souscrire une assurance santé via l’Obamacare, une start-up y a vu un véritable potentiel de développement. Il s’agit d’Oscar, un nouvel assureur santé américain. On l’appelle déjà le « Uber » de l’assurance maladie outre Atlantique.

Assurance santé obligatoire : qui est Oscar ?

Il s’agit d’un nouvel assureur santé sur le marché américain, fondé sur la base de l’Obamacare, grande réforme de l’assurance santé du président américain Obama. La start-up bouscule le train-train d’un marché déjà bien implanté en proposant un service technologique basé sur la standardisation des assurances santé sur Internet.

En d’autres termes, avec Oscar, les américains peuvent effectuer des téléconsultations médicales (donc ne pas se déplacer chez le médecin mais le faire via un écran d’ordinateur), bénéficier de check-up gratuits, accéder aux médicaments de base ou se faire vacciner contre la grippe sans visite médicale et donc sans frais.

Et ça marche : en seulement quelques semaines, 10 % de part de marché croqué aux mastodontes de l’assurance santé sur la zone de New-York. La jeune entreprise se projette désormais dans les états les plus peuplés et plus riches, Californie et Texas.

Une telle assurance santé en France, c’est possible ?

Si Oscar a pu se développer si rapidement aux Etats-Unis, c’est notamment une question de timing : la start-up s’est lancée au moment où l’Obamacare, ou l’assurance santé obligatoire pour tous les américains était lancée. Moment idéal donc pour proposer des assurances santé, surtout avec des services aussi efficaces et transparents.

Si en France la réglementation est plus contraignante (encadrement de la loi ANI par exemple), ce type de service peut tout à faire voir le jour.

Autre clef de la réussite : l’expérience client. Pour obtenir un niveau de satisfaction élevé des clients, Oscar propose un site Web clair, des plateformes téléphoniques efficaces et de qualité, avec en plus un accès gratuit à toute heure à des professionnels de santé. Bref, de nouveaux services pratiques qui s’opposent à la complexité et l’opacité des contrats proposés par les assureurs santé traditionnels.

Un autre atout de la start-up : la maîtrise des nouvelles technologies, tout comme l’Obamacare qui a poussé les assurés à souscrire une assurance santé via un site Internet. Via ce canal universel, la start-up ne propose que des offres simples, tournées vers l’humain. La boite propose aussi un service d’auto-prévention grâce à des montres pédomètres, pour autoévaluer ses performances.

Enfin, atout indispensable pour toute bonne assurance santé qui se respecte : les réseaux de soins.

En France, ce bel exemple peut-il être suivi, en tenant compte des réglementations plus strictes ? En tous cas, il y a de quoi s’inspirer de l’expérience utilisateur via le digital (encore peu développé en France), le développement de la prévention et l’amélioration de l’écoute client et de la satisfaction sont des indices à suivre sérieusement.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS