Assurance santé : quand le gouvernement redore son blason

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Assurance santé : quand le gouvernement redore son blason

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Assurance santé : quand le gouvernement redore son blason

|
Note :
Consultations : 1316
Commentaires : 1
Assurance santé : hausse d'aides pour l'ACS
Dans le contexte de rigueur actuel qui a poussé les autorités à taxer le secteur des complémentaires, le gouvernement n’est pas dans les bonnes grâces des Français. Menacés de démutualisation, ces derniers sont contre ce nouvel « impôt sur la santé ». Le gouvernement tente de se rattraper en révisant le plafond de l’ACS à la hausse.
 

Relèvement du plafond de l’ACS

 
L’ACS c’est tout simplement l’aide pour une complémentaire santé. 532 000 Français bénéficient de cette aide depuis sa mise en place le 1er janvier 2005.
 
Alors que le contexte politique et financier vient bousculer l’univers des mutuelles santé, dont le budget va être alourdi par une nouvelle taxe, les spécialistes parlent de démutualisation de la part des Français. En d’autres termes, les assurés vont de plus en plus abandonner leur couverture de santé par manque de moyen.
 
Parallèlement, la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale vient de voter la hausse du plafond de ressources pour pouvoir bénéficier de l’ACS. Actuellement établit à 26% au dessus du plafond de la CMU, il sera revalorisé à 35%. L’idée est de permettre à plus d’assurés de bénéficier de cette aide et par conséquent d’une couverture de santé.
 

Le gouvernement se rattrape ?

 
Mauvaise pub pour la majorité, la taxe sur les mutuelles santé est loin de faire l’unanimité auprès de l’opinion. 
Menace de démutualisation, cette taxe semble nuisible à la santé des Français qui ne peuvent plus s’offrir d’assurance santé. Alors le gouvernement réagit et fait mine d’aider les assurés.
 
Seulement personne n’est vraiment dupe. Le député socialiste Jean Mallot le premier,  reproche même au gouvernement « de se refaire une virginité » après la TSCA.
 
Une tentative vaine puisque l’aide n’est pas réellement suffisante estime le député.
 
L’avis d’Assurland : vous n’entrez pas dans les conditions pour obtenir la CMU et vous êtes au dessus du plafond pour toucher l’ACS ? Il reste la solution d’utiliser un comparateur d’assurance santé pour réaliser des économies et trouver la formule santé au meilleur rapport qualité prix.
 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


Good news ! Enfin une bonne nouvelle concernant nos dépenses de santé. entre les augment de tarifs des assurances santé, le déremboursement des médicaments et autres, on s'en sortait pas !
S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS