Assurance santé : quel avenir pour les objets connectés ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Assurance santé : quel avenir pour les objets connectés ?

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Assurance santé : quel avenir pour les objets connectés ?

|
Consultations : 1877
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Les progrès technologiques ne cessent jamais. Dans le domaine de la santé, on parle beaucoup du recueil d’informations ou données via des objets connectés. Quel est l’avenir de cette évolution ?

Recueil d’informations importantes

Il existe désormais différents d’objets connectés permettant d’obtenir différentes données. Certains permettent notamment de recueillir des données portant sur le mode de vie ou encore sur la santé. Il est notamment possible d’obtenir des informations sur les habitudes alimentaires, sur le sport, l’évolution du poids, les calories dépenses ou encore les battements du cœur. Cette possibilité soulève néanmoins des inquiétudes. Certaines personnes s’inquiètent de l’aspect éthique de cette pratique.

Utilisation par les mutuelles santé

Les objets connectés : l'e-santé, le cap des assureursLes données qui pourraient être récoltées à travers des objets connectés ne manquent pas d’intéresser les complémentaires santé.

Ces assureurs interviennent en aval de l’assurance maladie, permettant d’optimiser le remboursement des dépenses de santé. Ces mutuelles établissent le montant des cotisations en tenant compte de différents paramètres (ressources financières, âge, adresse…).

A noter qu’il ne leur est pas possible d’ajuster ces cotisations en se basant sur les dossiers médicaux. Ils peuvent toutefois accéder au questionnaire de santé qui est soumis aux assurés. Pour exploiter d’autres informations, ils doivent demander une autorisation explicite.

La question qui se pose est de savoir si les Français vont permettre aux compagnies d’assurance d’exploiter des données de santé pour moduler les cotisations. En définitive, les assureurs doivent se montrer rassurants. Ceux qui envisagent de se lancer dans la collecte d’informations doivent respecter différents principes, notamment la transparence. La sécurité des données doit être garantie et le droit des personnes respecté. 

Actualité précédente

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS