Assurance santé : souscrire en ligne, ça ne va pas de soi

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Assurance santé : souscrire en ligne, ça ne va pas de soi

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Assurance santé : souscrire en ligne, ça ne va pas de soi

|
Consultations : 1495
Commentaires : 0
souris-clavier-argent-billets-clavier
À côté des comparateurs d’assurance qui confrontent leurs différentes offres en assurance auto, moto ou habitation, les assureurs proposent dans leur écrasante majorité de choisir une offre d’assurance directement sur leur site web. Une démarche qui ne constitue pas une évidence lorsqu’il est question d’assurance santé.

L’assurance santé, un produit à part

Assurance auto, habitation, moto et santé, même combat à l’heure de la souscription en ligne ? Pas vraiment ! 

En y regardant d’un peu plus près, l’assurance santé apparaît effectivement comme un produit assez spécifique. Daniel Makanda, directeur marketing de Santiane, considère : « Les clients sont un peu réticents à changer de mutuelle par Internet. »

De fait, à quoi peut bien servir l’assurance en ligne ? Daniel Makanda poursuit : « Internet reste important lorsqu’on parle de comparaison : plus de 50 % des gens comparent, mais sans acheter. Seulement 3 % des femmes et 7 % des hommes finissent par souscrire en ligne ». 

Résultat, les souscriptions se finalisent principalement en agence ou par téléphone.

Le tout Internet, ce n’est pas pour demain

Si l’on prend l’exemple d’AG2R La Mondiale, 10 % des nouvelles souscriptions en assurance santé se font par le biais d’Internet mais la moitié seulement sont totalement dématérialisées.

Selon Philippe Dabat, directeur général délégué, cela concerne un public particulier : « Ce sont en général des clients plus jeunes, au lieu d’une moyenne d’âge de 50 ans d’habitude, avec une prime moyenne plus faible aussi ».

À titre de comparaison, 1 000 contrats sont conclus chaque mois sur Internet par l’assureur Swiss Life, soit 14 % des affaires nouvelles. Henri Laurent, directeur général prévoyance et santé, estime : « Dans 90 % des cas, les clients préfèrent conclure la vente en parlant à un vendeur. La vente 100 % Internet reste limitée ».

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS