Assurance santé

Augmentation de 3 % des cotisations des mutuelles santé en 2020

Publié par le , Mis à jour le 22/01/2020 à 16:55
397 vues 1 réaction Note

Les cotisations des mutuelles santé augmenteront en moyenne de 3% l'an prochain, selon un communiqué de la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF). Une déclaration qui intervient quelques jours après que la ministre de la Santé ait reçu les assureurs complémentaires santé (Ocam) afin de faire le point sur la réforme « 100 % santé ».

Hausse de 3 % des cotisations en 2020

C’est par un communiqué de presse que la Mutualité Française a annoncé que les tarifs des mutuelles santé allaient augmenter de 3 % en 2020. « Les cotisations des mutuelles augmenteront dans les mêmes proportions que les années précédentes, c’est-à-dire en moyenne de 3 % par an ces dix dernières années », indique son président, Thierry Beaudet.

Cette évolution n’est pas surprenante. Via son indice du prix des assurances de particuliers (IPAP), Assurland avait d’ailleurs prévu une telle annonce. Pour rappel, Agnès Buzyn, ministre de la Santé avait appelé les complémentaires santé à ne pas augmenter leurs tarifs en 2020, suite à la mise en place de la réforme « 100 % santé ».

Une entrevue pour faire le point sur la réforme « 100 % santé »

Cette déclaration sur l’évolution tarifaire intervient d’ailleurs après qu’une réunion se soit tenue entre les représentants des mutuelles, assurances et institutions de prévoyance et Agnès Buzyn. L’objet de l’entrevue était de faire le point sur la réforme « 100 % santé ». Si cette réforme, également appelée réforme du « Reste à charge 0 », est entrée en vigueur dès avril 2019, la majeure partie des modifications de remboursements en audioprothèse, dentaire et optique interviendront début 2020. La ministre a ainsi souligné que l’entrevue devait permettre de « sécuriser la prochaine étape ».

Dans un communiqué publié suit à cette entrevue, Agnès Buzyn a réaffirmé la position du gouvernement, à savoir que cette réforme « ne pouvait pas être un motif de hausse en 2020 ». La ministre déclarait espérer « une évolution modérée des cotisations ». L’exécutif a donc été entendu avec une évolution similaire à celle des dernières années. Le président de la Fédération nationale de la Mutualité française a toutefois tenu à préciser que « des cas particuliers restent néanmoins toujours possibles, pour retrouver l’équilibre des contrats ».

Les seniors devraient pâtir de la réforme du RAC 0

Si la Mutualité Française rappelle son soutien à la réforme du RAC 0 et incite l’ensemble des acteurs du secteur à en faire la promotion, reste à savoir si les répercussions ne se feront pas sentir plus tard. Interrogé par L’Opinion, Stanislas di Vittorio, fondateur d’Assurland.com, prévient qu’il ne faut guère espérer : « Je n’ai pas l’ombre d’un doute : progressivement les coûts vont monter pour les assureurs, qui les répercuteront dans les prix de l’assurance ». Tous les Français ne devraient toutefois pas subir les mêmes répercussions. Les retraités et foyers les plus modestes devraient ainsi être les plus exposés.

Voir les retraités comme les probables « victimes » du RAC 0 n’est toutefois pas étonnant. Une récente étude de meilleureassurance.com mettait en exergue le fait que les retraités étaient les moins avantagés en matière de cotisations de mutuelle santé. Alors qu’un couple avec deux jeunes enfants doit en moyenne payer 1 052 €/an (263 € par personne), un couple de seniors voit la facture s’élever à 2 560 €/an (1 280 € par personne).

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
bouille 14/11/2019 à 14:01
Les tarifs des assurances augmentent chaque année. Ne soyons pas désarmés devant cette situation. Il est possible de faire jouer la concurrence. Quelques semaines avant la date anniversaire, consultez d'autres compagnies; vous serez surpris des résultats. Démarche a appliquer avec tous les fournisseurs de services, électricité, gaz, téléphonie etc... Quelques contraintes qui aboutissent à de sérieuses économies. Bonne pêche.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}