Australie : privatisation du plus important assureur santé du pays

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Australie : privatisation du plus important assureur santé du pays

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Australie : privatisation du plus important assureur santé du pays

|
Consultations : 1746
Commentaires : 0
Assurance santé : privatisation du plus gros assureur australien

Le gouvernement australien a fait connaître sa volonté de privatiser la principale entreprise d’assurance santé du pays par le biais d’une déclaration de Mathias Cormann, ministre des Finances. Cette démarche devrait se matérialiser sous la forme d’une introduction à la Bourse de Medibank, compagnie d’assurance qui rassemble aujourd’hui un peu moins de 4 millions d’assurés en Australie.

Cession de Medibank Private

Une première annonce avait été faite en mars 2014 par le gouvernement conservateur. Le public apprenait alors qu’une cession de Medibank Private était prévue dans le but d’obtenir des fonds. Ces derniers seraient utilisés pour la construction d’infrastructures. Ce serait alors toutes les parts de l’Etat qui seraient vendues.

Pour la vente proprement dite, les actions de la compagnie devraient être vendues à un prix oscillant entre 1.55 et 2 dollars australiens. Ce qui correspond à une valeur totale comprise entre environ 4.25 et 5.50 milliards de dollars australiens (entre 3 et 3.8 milliards d’euros environ). Medibank se retrouverait alors au top 100 des plus importantes compagnies qui sont cotées à la bourse australienne.

Les retombées

Par rapport à cette décision, Mathias Cormann a mis l’accent sur le fait que cette cession permettrait d’assainir la situation actuelle de l’assureur qui est marquée par divers conflits (notamment un fort conflit d’intérêt). Il faut, en effet, souligner que le gouvernement endosse deux rôles assez contradictoires puisqu’il est, d’un côté, régulateur du secteur de l’assurance santé et de l’autre, propriétaire de l’opérateur principal dans ce domaine. 

Enfin, il faut souligner que la cession de Medibank ne devrait pas être accompagnée d’une augmentation des prix, c’est en tout cas que qu’a martelé le gouvernement au cours des mois passés. L’avenir nous en dira plus…

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS