Assurance santé

Avec Météo Pollen, WeatherForce vous indique les taux de pollens

Publié par le

20 % des Français sont allergiques

Lancée le 15 mars dernier à Toulouse, Météo Pollen vous indique les taux de pollens dans votre ville. Développée par la start-up WeatherForce, cette application permet aux allergiques d’anticiper afin de réduire les symptômes.

Météo Pollen : des informations, des prévisions et des conseils

Avec le retour du printemps, les pollens refont leur apparition. Pour que les allergiques puissent prévoir les pics 2 jours à l’avance, la start-up WeatherForce vient de développer Météo Pollen. Cette application disponible gratuitement sous Android et sous iOS, indique les taux de pollens en fonction de l’habitat des citadins. Que ce soit « sur la journée en cours et les deux jours suivants », WeatherForce donne des prévisions pour différents pollens : bouleau, graminées et olivier. Et ce, ville par ville.

Avec cette appli, WeatherForce compte séduire une partie des quelque 20 % de Français allergiques. En alertant ses utilisateurs, Météo Pollen leur permet d’éviter, ou du moins de limiter, les désagréments inhérents aux allergies. Crises d’asthmes ou encore nez bouchés, les symptômes peuvent être nombreux. Pour limiter ces symptômes, l’appli délivre également quelques conseils en plus des informations données sur la pollution de l’air.

Une collaboration avec des services météorologiques et hydrologiques

Conçue en partenariat avec le Centre Européen de Météorologie, cette appli lancée le 15 mars dernier aurait déjà été téléchargée plus de 500 fois. Un succès pour cet outil qui devrait prochainement intégrer de nouveaux pollens. A partir de l’été prochain, les utilisateurs de Météo Pollen pourront également avoir des informations sur les concentrations de pollens heure par heure. Des mises à jour pour séduire un public encore plus large. Un public qui peut être nombreux. Depuis les années 1970, le nombre d’allergiques aurait été multiplié par 10 selon certains experts.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES