Baisser les génériques, un moyen de faire des économies pour la Sécu ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Baisser les génériques, un moyen de faire des économies pour la Sécu ?

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Baisser les génériques, un moyen de faire des économies pour la Sécu ?

|
Consultations : 2546
Commentaires : 0
Baisser le prix des génériques
Faire des économies. Un des objectifs principaux de l’Assurance Maladie. Et il semblerait que l’organisme ait trouvé un nouveau moyen de réaliser de substantielles économies : réduire le prix des médicaments génériques. Car le prix de ces médicaments peut être diminué : ils sont plus chers que partout ailleurs en Europe.

Santé : les génériques français sont chers


Ce type de médicament est cher en comparaison aux tarifs pratiqués par nos voisins européens. Du coup, après des années de succès, les ventes de génériques baissent.

Si les Allemands proposent un comprimé standard générique à 0,12 centimes d’euros, les Espagnols à 0,10 centimes, les Anglais à 0,07 centimes et les Néerlandais à 0,05 centimes ; le tarif français est plafonné à 0,15 centimes d’euros.

La raison de ces écarts serait liée au fait que la grille tarifaire n’est pas fixée de la même manière en France que dans le reste de l’Europe. Les pays européens ont tendance à mettre en concurrence les laboratoires pharmaceutiques, ce qui a pour conséquence de rendre les tarifs attractifs. En France, non, les prix des génériques se basent sur ceux des princeps.

Afin de relancer des ventes qui stagnent tout en réalisant des économies, l’Assurance Maladie propose d’abaisser le prix des génériques de quelques centimes pour s’aligner sur les pays européens et relancer le marché.

Pronostics chiffrés


Réduire le prix d'un générique d’un cent d’euros seulement permettrait à la Cnam d’économiser 130 millions d’euros.

Par conséquent, abaisser de 3 centimes d’euros ces médicaments permettrait une économie de près de 400 millions d’euros ; 1 milliard d’euros en s’alignant sur le tarif anglais.

Enfin une solution qui profiterait à tous : aux assurés et à la Sécu !

L’avis d’assurland : les génériques comme les princeps sont remboursés par une assurance santé. Toutefois, l’Assurance Maladie privilégie les génériques, qui vous seront présentés en priorité en pharmacie.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS