Assurance santé

Cancer du sein : un traitement prometteur augmente le taux de survie

Publié par le

L'étude porte sur 672 femmes de moins de 59 ans atteintes du cancer du sein

Et si des patientes atteintes d’un cancer du sein pouvaient augmenter leur taux de survie grâce à un médicament ? Des chercheurs ont découvert que le ribociclib additionné à un traitement hormonal pouvait non seulement offrir des années supplémentaires aux patientes mais aussi réduire leur taux de mortalité.

Un taux de survie de 42 mois

L’avancée est prometteuse et elle va sûrement redonner de l’espoir aux femmes atteintes d’un cancer du sein. Réunis à la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), des chercheurs ont annoncé avoir découvert comment augmenter le taux de survie des patientes de moins de 60 ans. Comment ? Grâce un inhibiteur du cycle cellulaire appelé « ribociclib ».

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont sollicité 672 femmes de moins de 59 ans. Certaines ont reçu du ribociclib combiné à un traitement hormonal alors que d’autres ont reçu un placebo et ce même traitement hormonal.

L’étude s’est concentrée sur des patientes atteintes d’un cancer hormodépendant qui représente la principale cause de décès chez les femmes de 20 à 59 ans explique le Dr Sara Hurvitz, l’auteure de l’étude.

Les chercheurs ont pu constater que 70% des sujets qui ont pris du ribociclib ont vu leur taux de survie progresser de 42 mois contre 46% qui n’avaient reçu qu’un traitement hormonal combiné avec un placebo. Ces dernières n’ont vu leur taux de survie n'évoluer que de 13 mois. Selon les médecins, les patientes qui reçoivent ce traitement (robociclib + traitement hormonal) ont un taux de mortalité de 29% moins élevé.

Le cancer du sein, premier cancer chez la femme

« Le cancer du sein chez les femmes qui ne sont pas encore ménopausées peut être très agressif (…) C’est important et vraiment encourageant de voir qu’une thérapie ciblée peut augmenter les chances de survie des jeunes femmes » raconte le Dr Harold Burstein de l’Institut du cancer Dana-Farber.

Selon les chiffres de l’Institut National du cancer, le nombre de nouveaux cas du cancer du sein en été estimé à 54 062 avec un nombre de décès estimés à 11 913 malades en 2015. Rappelons que le cancer du sein et le premier cancer chez la femme dans notre pays.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES