Assurance santé

Cancer : le cannabis thérapeutique bientôt autorisé ?

Publié par le

Vers une légalisation du cannabis thérapeuthique ?

Alors que l’Assemblée nationale vient de voter la création d’une amende de 200 euros pour sanctionner l’usage illicite de stupéfiants, le Comité éthique et cancer annonce qu’il ne s’oppose pas au cannabis thérapeutique.

Mise en garde sur le mode de consommation

Le cannabis sera-t-il bientôt autorisé à des fins médicales ? Si la question fait débat en France, le Comité éthique et cancer vient de donner son avis sur le sujet. Interrogé par une patiente atteinte d’un cancer sur le caractère inéthique de l’interdiction du cannabis, l’organe consultatif indépendant n’a pas trouvé de raison de s’opposer à l’usage de cette drogue pour des adultes atteints d’une maladie grave. Cependant, le Comité éthique et cancer rappelle que le bénéfice du cannabis thérapeutique, n’a pour le moment, pas été démontré de façon rigoureuse. L’instance consultative indique qu’elle n’a pas pu « identifier d’effet néfaste avéré pour s’opposer à une semblable pratique par des personnes adultes atteintes d’une maladie grave, potentiellement mortelle et qui déclarent en tirer bénéfice ».
Même si le Comité éthique et cancer ne ferme pas la porte à l’utilisation du cannabis thérapeutique, il met en garde sur le mode de consommation du produit. En effet, afin d’éviter aux malades des effets indésirables, l’instance consultative recommande une forme de consommation permettant d’éviter de fumer le cannabis.   

Une amende revue à la baisse

Selon le Comité, l’usage du cannabis devrait être encadré par les autorités de santé afin d’éviter que les malades utilisent des circuits parallèles et surtout pour  éviter des poursuites pénales.

La France a toujours refusé d’autoriser la prescription du cannabis même thérapeutique. Cependant, en 2013, un décret a modifié le Code de santé publique  pour permettre à des médicaments à base de cannabis d’être mis sur le marché comme c’est le cas du Sativex.

D’après, les chiffres du baromètre santé 2017, la consommation de cannabis se stabilise à un niveau élevé en France. 2,2% des adultes consomment du cannabis quotidiennement alors que l’Assemblée nationale vient de voter la création d’une amende de 200 euros pour sanctionner l’usage illicite de stupéfiants. Une amende qui était initialement de 300  euros mais qui a été revue à la baisse pour permettre aux contrevenants de s’acquitter de la somme.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) devrait, d’ici quelques semaines, remettre un rapport sur l’intérêt de mettre en place un accès au cannabis thérapeutique.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES