Assurance santé

Cancer : une étude prévoit 1,4 million de décès en 2019 dans l'UE

Publié par le

Cancer : 1,4 million de décès attendus en 2019 dans l'UE

Selon une étude publiée mardi dans la revue spécialisée Annals of Oncology, 1,4 million de décès par cancers devraient survenir dans l'Union européenne en 2019. Un nombre en légère augmentation dû au vieillissement et à l'accroissement de la population.

Un nombre absolu en hausse mais une probabilité à la baisse

Cette année le cancer devrait être à l’origine de 1,41 million de décès dans l’Union européenne affirme une étude publiée, mardi 19 mars, dans la revue spécialisée Annals of Oncology. Un nombre en légère augmentation en raison du vieillissement et de l'accroissement de la population.

Si en nombre absolu la tendance est à la hausse, la probabilité de mourir d’un cancer est quant à elle à la baisse. Les taux de mortalité standardisés sont en effet passés de 139 pour 100 000 hommes en 2014 à 131 pour 100 000 en 2019 (- 6 %) et de 86 à 83 pour 100 000 femmes (-3,6 %), d’après l’étude.

Le cancer du poumon devrait rester le plus meurtrier

En détail, l’étude précise que les taux de mortalité par cancer du sein baisseront en 2019 de 9 % dans l’ensemble de l’Union par rapport à 2014. Seule la Pologne ira à contre-courant avec une prévision à la hausse (+ 2 %). Parmi les six pays les plus peuplés Royaume-Uni devrait afficher connaitre la plus forte baisse de morts par cancer du sein (- 13 % depuis 2014). La France (- 10 %), l’Allemagne (- 9 %), l’Italie (- 7 %), l’Espagne (- 5 %) affichent eux aussi des prévisions encourageantes.

Le cancer du poumon devrait quant à lui rester le plus meurtrier, et ce pour les deux sexes, avec 279 000 morts prévus pour 2019. « Plus d’efforts et d’investissements doivent être déployés pour prévenir la survenue des cancers les plus fréquents, en particulier en réduisant le nombre de personnes qui fument et qui sont en excès pondéral », indique le professeur Fabrice André, cancérologue et éditeur en chef de la revue.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES