Assurance santé

Cannabis thérapeutique : l'expérimentation autorisée en France

Publié par le , Mis à jour le 15/07/2019 à 10:42

Il ne sera pas question d'obtenir des joints sur ordonnance

La question fait débat en France : faut-il oui ou non autoriser le cannabis thérapeutique ? Si rien n’est encore acté, l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient de donner son feu vert pour une expérimentation qui devrait débuter dès le début de l’année 2020.

Une expérimentation lancée début 2020

La décision était attendue par les partisans du cannabis thérapeutique. L’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient de donner son feu vert pour une expérimentation en France. Une expérience qui pourrait débuter dès le début de l’année 2020. Ce sont les patients « en impasse thérapeutique » souffrant de certaines formes d’épilepsies résistantes aux traitements, de douleurs neuropathiques non soulagées ou encore souffrant des effets secondaires des chimiothérapies qui pourront se voir prescrire un traitement.

Dans les prochains mois, une liste des produits qui pourront être prescrits sera dévoilée. Des produits qui s’inhalent (les huiles, fleurs séchées..) mais aussi qui s’ingèrent (les gouttes, des capsules d’huile…). Sur la question des joints, l’agence balaie l’idée d’un revers de main. Dans les colonnes de 20 minutes,  elle précise que ce cannabis thérapeutique ne viendra pas de France : « Il n’y a pas d’offre en France, on peut s’appuyer sur l’expérience, par exemple des Pays-Bas, ou le cannabis thérapeutique est légal depuis vingt ans ».

Les bienfaits du cannabis thérapeutique

Dans une étude publiée en 2018, 82% des Français se sont déclarés favorables au cannabis médical. D’ailleurs pour beaucoup le cannabis est moins dangereux que l’alcool. Près de 73% des sondés estiment que le gouvernement devrait financer des recherches sur ce sujet.

De nombreuses études se sont penchées sur les bienfaits du cannabis médical sur la santé :

  • Le cannabis limite les effets secondaires de la chimiothérapie
  • Il préviendrait les crises d’épilepsie 
  • Lutte contre les douleurs chroniques
  • Réduit la douleur et les tremblements de la maladie de Parkinson
  • Pourrait avoir des propriétés anticancers
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES