Assurance santé

Cholestérol : la viande blanche est aussi mauvaise que la rouge

Publié par le

Mieux vaut manger des produits végétaux pour ces scientifiques

À ceux qui privilégient la viande blanche, sachez que comme la viande rouge, elle peut aussi avoir un impact sur votre taux de cholestérol LDL ou mauvais cholestérol. Une découverte qui ouvre la voie vers la consommation de produits végétaux.

Viande rouge et viande blanche : même combat ?

On les appelle « viandes maigres » et pourtant, elles peuvent être aussi nocives. On le sait, consommer de la viande rouge quotidiennement n’est pas forcément bon pour la santé. Pour les personnes qui en mangent trop, des risques de cancer ou encore des problèmes cardiaques sont à craindre. Pour contrecarrer ces méfaits, nombreux se tournent vers la volaille. Seulement voilà, des chercheurs du Children’s Hospital Oakland Reserach ont découvert que manger beaucoup de viande blanche peut avoir des conséquences sur le mauvais cholestérol. Les scientifiques ont mis en évidence que la viande blanche a le même effet sur le taux de cholestérol LDL que la viande rouge.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont fait appel à 113 adultes en bonne santé de 21 à 65 ans. Des adultes qui ont été séparés en trois groupes. Le premier devait consommer de la viande rouge, le second de la viande blanche et le dernier des protéines végétales. Quatre semaines après le début de l’expérience, les médecins ont été en mesure de quantifier plusieurs données : le niveau de cholestérol LDL, les particules LDL, le cholestérol HDL (bon cholestérol) ainsi que le taux d'apolipoprotéine E.

La solution : les produits végétaux ?

Le groupe qui a consommé des protéines végétales a obtenu les meilleurs résultats en matière de taux de cholestérol. La surprise est venue des groupes des viandes rouges et blanches : « qu'elle soit blanche ou rouge, la viande augmente le taux de cholestérol dans le sang, en comparaison aux personnes qui consomment des protéines végétales. Ce constat est valable quel que soit le niveau d’acides gras saturés » explique Ronald Krauss, le directeur de la recherche.

Pour les scientifiques à l’origine de cette étude, les résultats démontrent qu’il faudrait manger plus de produits provenant du végétal.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES