Assurance santé

Combien coûte la pollution de l'air ?

Publié par le , Mis à jour le 03/04/2020 à 16:15
84 vues 1 réaction Note

La pollution de l'air coûte très chère

Le coût de la pollution de l’air est de plus en plus important. Selon une dernière étude publiée en 2018, la pollution auto européenne s’élève à un peu plus de 66 milliards d’euros. Pour les experts, la situation reste préoccupante. 

La pollution automobile coûte 66,7 milliards d’euros par an en Europe 

A votre avis, combien coûte la pollution de l’air automobile par an en Europe ? Une idée ? Selon une étude commandée par l’Allliance européenne pour la santé publique dévoilée en novembre 2918, le coût de la pollution automobile en Europe s’élève à 66,7 milliards d’euros. Ce chiffre colossal est imputable aux oxydes d’azote (NOX) qui sont rejetés par les motorisations diesel. Selon les auteurs de cette étude, le diesel est responsable de 83% de cette somme.

La situation reste donc extrêmement préoccupante car les efforts ne sont pas assez nombreux. « Des solutions à faibles émissions et à zéro émission seraient une solution bien plus appropriée », explique dans les colonnes du Guardian l'un des experts.

En 2015, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation de la coopérative et de développement économiques (OCDE) dévoilent un rapport qui montre que chaque année, la pollution de l’air coûte 1 400 milliards d’euros et cause 600 000 décès prématurés. 

9% de la mortalité française 

Cette pollution atmosphérique est un véritable danger pour notre santé. A titre d’exemple, c’est 9% de la mortalité française. La pollution de l’air est très présente en Ile-de-France, l’axe Lyon-Marseille ou encore le Nord-Est de la France. Selon les scientifiques, un habitant d’une grande ville peut perdre jusqu’à 15 mois de vie en raison de la pollution. D’ailleurs, 34.000 morts pourraient être évités chaque année. 

Lors d’un pic de pollution annoncé par les autorités, vous pouvez limiter vos déplacements ainsi que vos activités physiques. Idéalement, le sport doit se faire le matin ou le soir. Et attention, pour ceux qui voudraient porter un masque pour se protéger de la pollution de l’air, sachez qu’il ne filtre pas les microparticules.  

Une baisse de 30% de la pollution de l’air à Paris 

Il existe tout de même une bonne nouvelle sur le sujet. Lors d’un débat entre les candidats à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, la maire sortante a annoncé une baisse de 30% de la pollution de l’air ces 19 dernières années. 

Et en effet, 3 des 4 polluants principaux ont diminué d’un tiers environ :

  • Le dioxyde d’azote : de 46 à 34 µg/m3
  • Les particules PM10 : de 31 à 21 µg/m3
  • Les particules PM2,5 : de 21 à 14 µg/m3

Pour poursuivre cette lancée, Anne Hidalgo a dévoilé son intention de laisser la place aux vélos. Si elle est réélue, elle souhaite aménager 400 nouveaux kilomètres cyclables qui pourraient s’ajouter aux 1.018 kilomètres existants. Pour cela, elle souhaite supprimer 60.000 places de stationnement individuel. 

Une diminution des stationnements pour inciter les Parisiens à opter pour le vélo et ainsi à protéger la planète. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
MENTHE JEAN 14/04/2020 à 15:25
On peut bien admettre que les gaz divers sont nocives pour la santé ,mais afficher des coûts et des chiffres comme des données intangibles et non discutables est assez culotté. Il se trouve que j'ai essayé de savoir comment étaientt obtenu ces résultats calculés par des modèles sont plus que douteux selon les hypothèses de départ. De toute façon notre mairie est autophobe sauf peut être, avec une exception provisoire pour les voitures électriques ,soit disant écolos,. Il ne vaut peut être pas trop publier l'analyse de leur cycle vie! Et je ne m'étends pas sur la fourniture d'électricité. Tout le monde ne peut rouler à vélo ,les vieux moinsque les autres et les interventions et transports divers pourraient peut être se faire avec des chevaux et des ânes mais cela nécessitera des aménagement adéquats .

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES